Formule 1

Le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes) s'est offert depuis la pole position la victoire au Grand Prix du Japon, 17e manche de la saison de F1, dimanche à Suzuka, où l'Allemand Sebastian Vettel (Ferrari) n'a pu faire mieux que 6e après un accrochage. 

Les suivants d'Hamilton sur la grille de départ, le Finlandais Valtteri Bottas (Mercedes) et le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull) complètent le podium. Le Belge Stoffel Vandoorne (McLaren) termine à la 15e place. Victorieux de six des sept derniers GP, Hamilton compte désormais 67 points d'avance sur son rival au classement des pilotes et Mercedes 78 unités de plus que Ferrari.

Il pourrait être sacré dès le prochain GP aux Etats-Unis le 21 octobre s'il inscrivait neuf points de plus que Vettel.

Alors que le Britannique a connu une course tranquille, profitant de l'avantage de performance de sa monoplace et de la présence de son coéquipier derrière lui, Vettel a commis une nouvelle erreur.

Huitième sur la grille après un mauvais choix de pneus et une faute de pilotage dans la dernière partie des qualifications, l'Allemand, remonté à la 4e place à l'issue du premier tour, a percuté Verstappen lors d'une tentative de dépassement trop ambitieuse au huitième pour se trouver relégué en queue de peloton.

L'Australien Daniel Ricciardo (Red Bull), remonté de la 15e position sur la grille, et Räikkönen complètent le top 5.

Le Mexicain Sergio Pérez (Force India), les Français Romain Grosjean (Haas) et Esteban Ocon (Force India) et l'Espagnol Carlos Sainz Jr (Renault) sont également entrés dans les points.

Le Belge Stoffel Vandoorne (15e) a terminé une course sans relief, lors de laquelle il s'est fait doubler par Lewis Hamilton. Son coéquipier espagnol Fernando Alonso le devance, en 14e position.

Le Danois Kevin Magnussen (Haas), l'Allemand Nico Hülkenberg (Renault) et le Monégasque Charles Leclerc (Sauber) ont été contraints à l'abandon.