Formule 1

Daniel Ricciardo a signé la deuxième pole position de sa carrière, en réalisant le meilleur temps de la séance qualificative à Monaco.

Le pilote australien a confirmé sa forme impressionnante, puisqu'il a été l'auteur du meilleur temps des trois séances d'essais libres. Avec un temps de 1 min 10 sec 810/1000e, nouveau record du circuit urbain, le natif de Perth a devancé de 229 millièmes la Ferrari de Sebastian Vettel et d'un plus de quatre dixièmes la Mercedes de Lewis Hamilton (Mercedes) relégué en deuxième ligne donc pour 34 millièmes donc devant Kimi Raïkkönen sur la seconde Ferrari.

Grâce à ce résultat, l'Aussie se place en bonne position en vue de la course, puisque la qualification n'est jamais aussi importance que sur le tortueux circuit monégasque.

"J'ai fait tout ce que j'ai pu jusqu'ici, maintenant finissons le travail demain", a-t-il déclaré, tout sourire comme à son habitude. Visiblement pas très déçu car il s'attendait à souffrir sur le Rocher, Hamilton a souligné que "Red Bull a été plus rapide depuis le début, on savait que ça serait le cas ici".

Les deux pilotes finlandais du plateau, Kimi Räikkönen (Ferrari) et Valtteri Bottas (Mercedes), s'élanceront des 4e et 5e rangs, devant Esteban Ocon sur sa Force India, meilleur derrière les trois top teams.

Alors que Daniel Ricciardo affichait un sourire encore plus large que d'habitude, c'est un Max Verstappen complètement désemparé qui a assisté depuis le mur à la séance qualificative après avoir crashé sa monoplace à la Piscine dans les dernières minutes de la dernière séance libre samedi matin.

Distrait par une Renault au ralenti, le Belgo-Néerlandais a commis une erreur à la suite de laquelle il s'est fait copieusement remonter les bretelles par Helmut Marko. Contraint de s'élancer dernier dimanche après qu'un bris de boîte de vitesses l'a empêché de participer aux qualifications.

L'Oranje avait une grosse carte à jouer ce week-end, et surtout un bilan à redorer après un début de saison délicat, mais il a déjà perdu toute chance de monter sur le podium alors que les Red Bull sont clairement les plus rapides.

Vandoorne se transforme pas l'essai

Du côté de Stoffel Vandoorne, l'optimisme était de mise. Après une première séance dans laquelle il avait qualifié sa McLaren Renault d'"inconduisible", il a devancé son coéquipier Fernando Alonso lors des deux autres séances d'essais. De bon augure sur un circuit où il a déjà brillé dans le passé, signant sa première Q3 la saison dernière. Mais les écarts étant tellement minimes que le Belge, pourtant en verve en Q1, s'est classé douzième, à un peu plus d'un dixième du top 10 qualifié pour la dernière partie des qualifications.

Son équipier espagnol Fernando Alonso est passé facilement en Q3 et a réussi le 7e temps.

Le classement

1. Daniel Ricciardo (Aus/Red Bull-Renault) 1:10.810

2. Sebastian Vettel (All/Ferrari) 1:11.039

3. Lewis Hamilton (G-B/Mercedes) 1:11.232

4. Kimi Räikkönen (Fin/Ferrari) 1:11.266

5. Valtteri Bottas (Fin/Mercedes) 1:11.441

6. Esteban Ocon (Fra/Force India-Mercedes) 1:12.061

7. Fernando Alonso (Esp/McLaren-Renault) 1:12.110

8. Carlos Sainz Jr (Esp/Renault) 1:12.130

9. Sergio Pérez (Mex/Force India-Mercedes) 1:12.154

10. Pierre Gasly (Fra/Toro Rosso-Honda) 1:12.221

11. Nico Hülkenberg (All/Renault) 1:12.411

12. Stoffel Vandoorne (Bel/McLaren-Renault) 1:12.440

13. Sergey Sirotkin (Rus/Williams-Mercedes) 1:12.521

14. Charles Leclerc (Mon/Sauber-Ferrari) 1:12.714

15. Romain Grosjean (Fra/Haas-Ferrari) 1:12.728

16. Brendon Hartley (N-Z/Toro Rosso-Honda) 1:13.179

17. Marcus Ericsson (Suè/Sauber-Ferrari) 1:13.265

18. Lance Stroll (Can/Williams-Mercedes) 1:13.323

19. Kevin Magnussen (Dan/Haas-Ferrari) 1:13.393

20. Max Verstappen (P-B/Red Bull-Renault) aucun tour effectué

Revivez la séance qualificative