JDA en piste avec Lotus à Spa

Olivier de Wilde Publié le - Mis à jour le

Vidéo
Formule 1 Prudent, il était resté assez vague sur la question voici dix jours lors de son officialisation au rang de réserviste chez Lotus GP. “Je serai un 3e pilote actif” , nous avait juste confié Jérôme D’Ambrosio ce soir-là.

On savait de bonne source que cela signifiait que notre jeune pilote de F1 participerait à plusieurs séances d’essais libres du vendredi matin. On en a aujourd’hui la confirmation.

“Jérôme n’aura pas l’occasion de piloter la nouvelle Lotus-Renault E20, dévoilée ce dimanche à Jerez, avant le début de la saison” , nous a raconté hier son boss , le Français Éric Boullier.

Une décision logiquE : le nombre de journées d’essais avant le premier GP d’Australie du 18 mars est très limité et les deux revenants Romain Grosjean et Kimi Raikkonen ont besoin de roulage dans le baquet d’une F1.

Mais une fois le retour en Europe, notre compatriote devrait avoir l’occasion de démontrer ce qu’il vaut dans une monoplace de milieu de grille et de se jauger par rapport à l’un de ses équipiers à plusieurs reprises lors de l’heure et demie libre du vendredi matin : “J’espère entre huit et dix fois” , révèle le directeur sportif de l’écurie. “Avec, bien sûr, la certitude de rouler le vendredi du GP de Belgique, chez lui à Francorchamps.”

Une bonne nouvelle donc pour Jérôme qui ne devrait, par contre, pas effectuer la démo lors des World Series by Renault , début juin, puisque la Lotus-Renault sera remplacée par une… Red-Bull-Renault.

Juste avant de décoller ce soir pour l’Espagne où aura lieu après-demain la présentation du team, JDA sera l’invité de La DH/Les Sports en fin d’après-midi. Après avoir participé à un chat sur www.dh.be où vous pouvez lui poser toutes les questions que vous souhaitez, une trentaine d’heureux lecteurs auront l’occasion de le rencontrer. Et sans doute de lui demander s’il se réveillera plus vite qu’Iceman et Grosjean les vendredis matins de la moitié des GP.

Publicité clickBoxBanner