Formule 1

L'ancien ingénieur et directeur d'écuries Ross Brawn revient en Formule 1 en tant que directeur des sports mécaniques, a confirmé lundi soir Liberty Media, le nouveau propriétaire de la F1. Sean Bratches a lui été nommé directeur commercial.

Ces nominations ont été confirmées lundi soir après que Liberty Media ait complété le rachat, pour 8 milliards de dollars, de la F1 annonçant dans la foulée le remplacement du dirigeant historique Bernie Ecclestone par Chase Carey comme PDG de Formula One Group, l'entité qui va désormais gérer la discipline reine du sport automobile.

"Je suis ravi de saluer le retour de Ross en Formule 1", a déclaré Chase Carey. "En 40 ans dans la discipline, il a apporté sa touche magique à chaque équipe avec laquelle il a travaillé. Il a une connaissance technique, de l'expérience et des relations incomparables et j'ai déjà grandement bénéficié de ses conseils et de son expertise."

Brawn était le consultant de Liberty ces derniers mois. Son retour en F1 est à présent officiel.

Le Britannique, 62 ans, a été impliqué dans tous les sept titres de Michael Schumacher, tant chez Benetton que chez Ferrari. Il a également remporté le titre mondial des constructeurs avec l'écurie qui portait son nom, Brawn GP, en 2009, tandis que son pilote Jenson Button décrochait sa seule couronne mondiale.

Après avoir vendu son écurie à Mercedes en 2010, Brawn est resté à la tête de l'équipe jusqu'en 2013.

"C'est fantastique de revenir dans le monde de la Formule 1", a déclaré Brawn. "J'ai aimé être consultant pour Liberty Media ces derniers mois et je suis impatient de travailler avec Chase, Sean et le reste de l'équipe Formule 1 pour aider à l'évolution de la discipline. Nous avons une opportunité presque sans précédent de travailler ensemble avec les équipes et les promoteurs afin de rendre la F1 meilleure pour eux et, de façon plus importante, pour les fans."

Bratches est nouveau en Formule 1 mais a joué un rôle d'influence au sein du diffuseur américain ESPN. "Son expertise et son expérience dans la vente, le marketing, les médias numériques et la distribution seront très précieuses, car nous allons faire grandir la Formule 1", a encore précisé Chase Carey.