Formule 1 Nico Rosberg, c’est l’histoire d’un homme qui a toujours voulu marcher sur les traces de son père, Keke Rosberg, champion du monde de Formule 1 en 1982.


Ainsi, comme beaucoup de pilotes actuels, le petit Nico se retrouve très vite dans les baquets de Karting. Le talent est là mais le nom est difficile à porter. Pourtant, le jeune Allemand, d’origine finlandaise, a rapidement gravi les échelons...


2000: Déjà face à Lewis

Passant du kart à la Formule A avec brio, Rosberg est sacré vice-champion d’Europe en 2000 derrière un certain… Lewis Hamilton. Déjà.


2002: Le décollage en Formule BMW

En 2002, sa carrière décolle lorsqu’il remporte neuf victoires dans le championnat d’Allemagne de Formule BMW. Cette année-là, il effectue ses premiers tours de pistes avec l’écurie Williams avec laquelle Keke Rosberg avait connu la gloire 20 ans plus tôt.


2006: Des débuts en GP mémorables

Après un titre en GP2, l’antichambre de la Formule 1, 2006 sonnera comme la consécration pour la famille Rosberg. Nico débute en Formule 1 chez Williams. Sa première course à Bahrein est tonitruante, l’Allemand termine à la 7e place et signe le meilleur tour en course ! Des débuts que Nico aura du mal à confirmer...


2012: Première victoire en Chine

C'est son passage au sein de l’écurie Mercedes, avec laquelle il remporte son 1er grand prix en 2012 en Chine, qui va le relancer. Mais la carrière de Nico Rosberg prend du plomb dans l’ail en 2013 après l’arrivée de Lewis Hamilton chez Mercedes. L’Allemand passe second pilote, au second plan, à côté du très médiatique, très talentueux Hamilton.


2016: Le sacre 34 ans après son père

En 2014, Nico deviendra vice-champion du monde, comme en 2015. Mais les échecs ont boosté le champion allemand, si bien que Nico a finalement été sacré champion du monde à Abu Dhabi, 34 ans après… Keke Rosberg. Avant d'annoncer sa retraite quelques jours plus tard...