Formule 1 Première balle de match pour le pilote Mercedes qui peut être sacré ce dimanche.

Vainqueur de cinq des six éditions du Grand Prix des États-Unis, à Austin, Lewis Hamilton adore les States et le circuit des Amériques. Nanti d’une confortable avance de 67 unités au Mondial alors qu’une centaine de points est encore à distribuer, le pilote Mercedes, lauréat des quatre derniers Grands Prix, aborde le rendez-vous du week-end l’esprit serein, sans aucune pression. Il sait que, dans le pire des cas, il aura droit à quatre balles de match.