Formule 1 Hamilton et Vettel se retrouvent dès lors ex-aequo en tête du Mondial avec 141 points chacun.

L’info n’a pas encore été confirmée par la FIA elle-même. Mais selon un « Tweet » de notre collègue de Canal Plus Julien Fébreau, présent sur place, le Tribunal International de la FIA n’a pas fait de cadeau à Sebastian Vettel pour ses trente ans. Convoqué à Paris pour défendre sa cause, le pilote Ferrari accusé d’avoir nui "à l’image de la FIA et de la F1" en donnant un coup de roue à son adversaire Lewis Hamilton derrière la voiture de sécurité, a été purement et simplement disqualifié du GP d’Azerbaïdjan disputé voici huit jours. Une sanction qui serait sans appel.


a FIA dont le président Jean Todt est en campagne pour la sécurité routière et lutte contre l’agressivité au volant a ainsi voulu faire un exemple, surtout vis-à-vis des jeunes pilotes dans les catégories inférieures. On se souvient que le jeune Britannique Daniel Ticktum avait reçu en 2015 deux ans de suspension dont un avec sursis pour avoir remonté une dizaine de voitures sous la voiture de sécurité pour aller percuter le leader qui l’avait accroché au premier virage en MSA British, l’ancienne F4 britannique.

La perte des douze points de sa 4ème place et le fait que tout le monde remonte dès lors d’un rang au classement (Lewis Hamilton, 4ème, empoche donc 12 unités au lieu de dix) remet les deux candidats au titre à égalité de points (141) avant le GP d’Autriche du week-end prochain. Une épreuve que Ferrari avait menacé de boycotter au cas où la FIA aggravait la sanction sportive (il avait déjà écopé d’un stop and go de 10 secondes) de son pilote. Mais on doute que la Scuderia porte sa menace à exécution car elle punirait alors Vettel une troisième fois et perdrait de gros points pour les deux championnats du monde.

Si il se confirme officiellement, le déclassement de Seb Vettel risque d’augmenter considérablement encore la tension entre les deux candidats au titre.

Selon certaines sources britanniques, la sanction ne serait pas officialisée par la Fédération Internationale avant jeudi, en marge du prochain GP d’Autriche.