Formule 1 Classé 14e, le Belge s’est retrouvé bon dernier après 200 mètres des suites d’une bousculade avec Iceman.

Une fois de plus, Honda n’a pas été prophète en son pays. Une fois de plus, McLaren a raté une occasion de marquer quelques unités précieuses. Et Stoffel Vandoorne rentrera à la maison bredouille alors qu’il restait sur deux excellentes prestations à Singapour et en Malaisie.

Tout avait pourtant bien commencé pour Stoffy dans l’exercice des qualifications. Le pilote au dossard n°2 était crédité du 11e temps, mais les pénalités de son équipier Fernando Alonso et Kimi Raïkkonen lui permettaient de s’élancer depuis la 9e position. "Ce n’est presque pas plus mal de ne pas être monté en troisième partie de qualifications", confiait alors Stoffel. "Je pourrai chausser des nouveaux pneus demain pour la course. Sachant que je prendrai la place de Fernando et de Kimi demain sur la grille, c’est quasiment le scénario idéal pour moi."

Un scénario idéal qui n’allait hélas pas se concrétiser pendant la course. Vandoorne prenait un bon départ, mais se retrouvait hélas en fâcheuse posture en se retrouvant à l’extérieur de la piste à la sortie du premier virage. Sa route croisait hélas celle de Kimi Raïkkonen. Le Finlandais contraignait le Belge à aller dans le gazon et reprendre la piste en dernière position. À partir de ce moment, Stoffel ne pouvait plus rien faire et devait composer avec une McLaren-Honda trop peu compétitive.

Une décevante 14e place l’attendait au baisser du drapeau à damier. Amoureux du Japon, victorieux à Suzuka en Super Formula il y a douze mois, le pays du Soleil levant n’a cette fois pas souri à notre diable rouge. "Ce Grand Prix du Japon est à oublier au plus vite", admettait-il. "Nous avons eu plusieurs bonnes courses qui se sont enchaînées, et celle de Suzuka est clairement à ranger parmi les déceptions. Courir à Suzuka fut un moment très spécial pour moi. Les fans sont toujours très enthousiastes, et c’est dommage que nous ne les ayons pas récompensés avec un bon résultat."

Sachant que les quatre prochains circuits visités ne devraient pas être favorables à la MCL32, Stoffel vient peut-être de rater sa toute dernière occasion de marquer des points cette saison. Dommage.