Golf

L'élite du golf européen se retrouve, à partir de jeudi, sur les greens légendaires de Valderrama à l'occasion du traditionnel Volvo Masters, dernier tournoi de la saison. Cette année, l'enjeu de l'épreuve est particulièrement important. Quatre joueurs peuvent en effet encore prétendre remporter l'Ordre du Mérite 2006, sorte de classement général du Tour Européen : les Anglais Paul Casey et David Howell, l'Irlandais Padraig Harrington et même le Suédois Robert Karlsson.

Le tournoi andalou est il est vrai le mieux doté de la saison avec un prize-money de 4 millions d'euros, dont 666 660 pour le seul vainqueur. Voilà qui autorise bien des renversements de situation !

Pour l'heure, c'est Paul Casey qui occupe la tête du classement. Mais il ne compte qu'un peu plus de 200 000 € d'avance sur Harrington et Howell. En cas de victoire en Espagne, ceux-ci pourraient donc théoriquement prétendre remporter le fameux Harry Vardon Trophy et succéder sur les tablettes à Colin Montgomerie.

La tâche de Robert Karlsson semble plus difficile puisque le géant scandinave accuse un retard de plus de 400 000 € sur Casey. Une chose est sûre : le lauréat de l'Ordre du Mérite sera un inédit au palmarès. Voilà qui prouve que le golf européen est en pleine mutation avec l'arrivée au sommet d'une nouvelle génération très ambitieuse, prête à succéder à celle emmenée par Langer, Montgomerie ou Olazabal.

Paul Casey, 29 ans, a été très régulier tout au long de la saison et a remporté trois victoires (Open de Chine, Gleneagles et World Matchplay à Wentwoorth). Faut-il rappeler, par ailleurs, ses remarquables performances en Ryder Cup avec l'équipe européenne ?

Padraig Harrington, 35 ans, n'a, lui, remporté qu'un tournoi (le Links Championship en Ecosse) mais a collectionné les places d'honneur. Souvent placé, il n'a jamais réussi à s'adjuger l'Ordre du Mérite et mériterait assurément, pour l'ensemble de son oeuvre, ce couronnement.

Longtemps en tête du classement grâce à ses succès initiaux dans des tournois en Asie, David Howell, 32 ans, éprouve quelques peines à retrouver ses meilleures sensations ces dernières semaines. Mais, rétabli de ses soucis physiques, il s'est promis de sortir le grand jeu sur la Costa del Sol.

Robert Karlsson, enfin, a gagné l'Open du Pays de Galles et le tournoi de Hambourg. Le Suédois, 37 ans, reste l'un des champions les plus complets du circuit et traverse une période très faste. Il pourrait parfaitement brouiller les cartes.

Bref, le sprint final de Valderrama s'annonce passionnant. Le tournoi réunit les 60 premiers de l'Ordre du Mérite et se joue sans cut. Si tout le monde aura les yeux rivés vers la "bande des quatre", d'autres champions pourraient parfaitement se mêler à la lutte pour la victoire. On songe, par exemple, aux deux derniers vainqueurs : l'Irlandais Paul McGinley et l'Anglais Ian Poulter. Sans oublier, bien sûr, Sergio Garcia. L'Espagnol n'a curieusement remporté aucun tournoi cette année et il entend bien combler ce manque devant son public.

© La Libre Belgique 2006