Golf Les deux joueurs belges joueront pour la victoire en Turquie.

C’est une fabuleuse bataille qui s’annonce, ce dimanche, lors du dernier tour du Turkish Airlines Open qui se dispute sur le parcours Regnum Carya (par 71), à Antalya. Largement en tête vendredi soir, Nicolas Colsaerts a connu, ce samedi, un moving day compliqué. Après avoir rendu deux cartes de 64, il a dû se satisfaire d’un score de 73.

Au classement, il recule à la troisième place, à 12 sous le par, à deux coups des leaders, l’Irlandais Shane Lowry et le Thaïlandais Kiradech Aphibarnrat.

Le Bruxellois avait pourtant bien commencé son parcours avec deux birdies sur les trous 4 et 7. Dans la foulée, il sauva même un par improbable sur le 10 où son départ s’était perdu dans les bois. Mais la galère commença réellement sur le 11 où, un rien trop gourmand dans son approche, il expédia sa balle dans l’obstacle d’eau pour un vilain double bogey.

Perturbé par cet incident, il concéda deux bogeys sur des par 5 faciles : le 12 (où il avait réussi un eagle vendredi et un birdie samedi) et le 15 (où il restait sur deux birdies). Dur, dur. Mais rien n’est évidemment perdu pour le Belgian Bomber qui espère retrouver ses meilleures sensations lors du dernier tour.

En réalité, il y a embouteillage en haut du leaderboard où l’on recense la bagatelle de douze joueurs en l’espace de quatre petits coups. Et parmi les prétendants, en embuscade, on retrouve aussi un certain… Thomas Pieters.

Discret lors des deux tours initiaux, le joueur anversois a signé, ce samedi, une carte de 66 (7 birdies, 2 bogeys) qui lui permet de se hisser à la sixième place, à 11 sous le par. Il aura par conséquent, lui aussi, son mot dire dans la course au titre.

Rappelons que le Turkish Airlines Open fait partie des Rolex Series et est doté de 7 millions de dollars de prize money. Le vainqueur touchera un chèque de 985.495 euros. Il est amusant de constater que Colsaerts et Pieters partageront, ce dimanche, la même partie (à partir de 9h20), avec l’Anglais Justin Rose. Épilogue à suivre en direct sur VooSport World.