Golf Ils représenteront la Belgique à Melbourne pour le dernier tournoi de la saison.

La dernière fois qu’ils ont joué ensemble sous la bannière noire-jaune-rouge, c’était lors des Jeux olympiques; la compétition était alors individuelle. Le format de cette Coupe du monde qui attend Nicolas Colsaerts et Thomas Pieters ce jeudi à Melbourne sera donc très différent : les joueurs y formeront cette fois un véritable binôme. "Nicolas est très motivé de jouer avec Thomas", constate Vincent Borremans, le manager du Bruxellois. "Cela fait longtemps qu’il ne parle plus que de ça."

La compétition se déroulera sur quatre jours, avec deux foursomes les jeudi et samedi et deux four-ball les vendredi et dimanche. Sur les vingt-quatre pays qualifiés, la Belgique ne partira pas favorite, mais elle disposera d’une belle carte à jouer. "L’Angleterre, les Etats-Unis et la Suède sont clairement au-dessus sur le papier, admet Vincent Borremans. Mais Nicolas voit son équipe belge comme un outsider à prendre très au sérieux."