Golf

La situation se décante progressivement du côté du club espagnol de San Roque, théâtre de la finale de la Qualifying School européenne. A vrai dire, tous les verdicts devaient déjà être tombés depuis hier soir sur ces deux parcours sis à un drive de Marbella. Mais suite à des pluies diluviennes tombées en début de semaine passée, le Old Course a été complètement inondé, rendant au moins trois greens complètement impraticables.

Dès lors, les responsables de l'European Tour ont décidé de disputer les deux premiers tours uniquement sur le New Course, la moitié des 156 joueurs y jouant en alternance de jeudi à dimanche. Ce qui n'a pas perturbé outre mesure Nicolas Colsaerts, pourtant pas favorisé au niveau des conditions de jeu (vent) par rapport à la moitié des concurrents qui a joué dimanche dans des conditions idéales !

Quoi qu'il en soit, le joueur du Royal Waterloo a rentré deux premières cartes de 73 (16 greens en régulation, mais trois fois trois putts et un out of bounds) et 71 (avec six birdies), avant de rester dans le par lundi avec une carte de 72 sur le Old Course. Hier, il a bouclé le New Course en 71 coups, réussissant quatre birdies contre 3 bogeys. Ce qui lui permet d'occuper, pour la première fois depuis le début du tournoi, une place dans le Top 30 (29e), synonyme de qualification pour l'European Tour 2007.

"Le fond de jeu est bien là, mais Nicolas a encore beaucoup d'hésitations autour des greens", nous signale son manager Vincent Borremans, parti le soutenir dans le sud de l'Espagne avec le coach Michel Vanmeerbeek. "Ce mardi, je n'aurais pas pu faire un coup en plus...", commentait pour sa part le n°1 belge, qui fêtait hier son 24e anniversaire. Fêter est cependant une façon de parler, alors que le jeune champion belge s'entraînait encore hier vers 17h, seul, sur le putting green. "Ce secteur reste moins bon que le reste de son jeu. Il passe chaque jour à côté de 2 ou 3 birdies, et devra cravacher pour rester dans les 30 premiers", conclut M. Borremans.

Un objectif que ne réussira pas Nicolas Vanhootegem. Le Zoutois de 33 ans n'a en effet pas passé le cut retenant les 70 premiers après quatre tours, terminant 116e. Pénalisé par un mauvais départ (78), il n'a jamais réussi à inverser complètement la tendance par la suite, rentrant hier une carte de 76 sur le Old Course alors qu'il aurait dû jouer au minimum en 70 coups pour se qualifier. Vanhootegem, 22e du Challenge Tour 2006, évoluera à nouveau à ce niveau l'an prochain, et ce avec une catégorie complète tout en ayant trois ou quatre opportunités de jouer sur le circuit européen principal 2007.

© La Libre Belgique 2006