Deux Waterlootois bien dans le vent

Hugues Feron Publié le - Mis à jour le

Golf

Raphaël Higuet a créé la surprise en remportant dimanche le National Strokeplay, sur un Links du Royal Ostend balayé par de grosses rafales de vent. Le Waterlootois de 18 ans s’est imposé via un birdie sur le premier trou du play-off. Il y affrontait Rens Megens (Flanders Nippon), qui avait terminé tout comme lui les quatre tours de compétition à +12.

Patrick Hanauer (Sart-Tilman) a pris quant à lui la 3e place (+15), à trois coups du vainqueur. Thomas Detry, qui était le favori du tournoi, a partagé de son côté la 4e place (+16) avec Kevin Hesbois, en commettant notamment trois double-bogeys dimanche après-midi pour une dernière carte de 78. Dewi Merckx, auteur d’un superbe 66 (-4) samedi, n’a pu confirmer le lendemain, rentrant une dernière carte de 79 pour terminer 6e (+17).

"Je suis le premier surpris de cette victoire, même si j’étais en forme depuis quelques semaines", nous commente Raphaël Higuet. "J’étais assez nerveux lors des deux parties que j’ai partagées avec Thomas Detry, mais j’ai abordé le play-off de manière très calme. Je n’ai pas perdu une balle dimanche, ce qui a fait la différence alors qu’il n’était pas simple de tenir la balle sur le fairway et que le rough était très dur " Il s’agit du tout premier titre national pour le jeune waterlootois qui, coaché par Christian Ditlefsen, sort d’une année entièrement consacrée au golf. "Je suis notamment allé cinq mois dans une Académie à Hilton Head (Caroline du Sud). Je retournerai d’ailleurs aux Etats-Unis à partir du 20 août, alors que j’ai obtenu une bourse partielle à l’université d’Elon (Caroline du nord)."

Ce succès lui ouvre en tout cas de nouvelles perspectives, en étant notamment sélectionné au sein du Belgian Team afin de disputer le Challenge Trophy, du 12 au 14 juillet à Keilir (Islande), aux côtés de Mathias Boesmans, Thomas Detry, Kevin Hesbois, Raphaël Higuet, Rens Megens et Thomas Pieters.

Le Royal Waterloo a réalisé un beau doublé lors de ce National Strokeplay, vu que Chloé Leurquin s’est imposée en Dames. La jeune brabançonne a terminé à +20 à l’issue des quatre tours, avec un coup d’avance sur Margaux Vanmol (+21), qui a bouclé son dernier parcours en 80 coups. Laura Gonzalez-Escallon, solide leader à l’issue des deux premiers tours, s’est également effondrée sous les rafales ostendaises. Dans ce cadre, Chloé s’est ainsi montrée la plus régulière tout en bénéficiant de la petite dose de chance nécessaire. "Comme les autres, j’ai mal débuté mon dernier tour, alors que les 9 premiers trous étaient vraiment difficiles sur ce parcours très exigeant, surtout face au vent. Après trois bogeys et un double-bogey, j’ai cependant réussi un hole-in-one au trou n°6, via un fer 8. Cela m’a bien relancé dans la partie...", nous commentait Chloé, sacrée championne de Belgique pour la troisième fois. "Vu que j’ai une toute petite deuxième session (études d’ingénieur à Louvain-la-Neuve, NdlR), je vais pouvoir me consacrer au golf cet été." Avec de nombreuses compétitions importantes au programme, dont le championnat d’Europe individuel du 25 au 28 juillet à Lubjana (Slovénie) pour lequel elle a été sélectionnée aux côtés de Leslie Cloots, Fanny Cnops, Margaux Vanmol, Laura Gonzalez-Escallon et Manon De Roey.

Publicité clickBoxBanner