Golf

Le parcours anversois de Cleydael, sis à Aartselaar, est le théâtre cette semaine du traditionnel Omnium de Belgique. Cette épreuve, réservée aux joueurs pros affiliés à la PGA of Belgium ainsi qu'aux meilleurs amateurs belges, a en effet changé d'horizon, après avoir été mise sur pied pendant une décennie à Houthalen. Outre les quatre tours du tournoi, de jeudi à dimanche, la 46 éme édition de l'Omnium a commencé dès lundi avec les qualifications - 73 joueurs y ont gagné leur ticket -, suivies ce mercredi par le Pro-am.

Au niveau sportif, Didier de Vooght, vainqueur de 1995 à 1997 en tant qu'amateurs, et en 1998 et 2005 en tant que pro, tentera de conserver son titre sur ses terres... ou presque. «Cleydael est à dix minutes de chez moi et de mon club du Royal Antwerp. J'y jouerai lors d'une semaine de repos à mon niveau, alors que je viens de disputer cinq tournois d'affilée sur le Challenge Tour européen» nous commente l'Anversois.

Avec des résultats en dent de scie, vu qu'il occupe actuellement la 150e place à l'Ordre du mérite du Challenge Tour, malgré une 28e place la semaine passée en Irlande... avec quatre cartes sous les 70 (67-69-67-67)! «Le niveau y est de plus en plus haut. Il me reste dès lors un petit chemin à faire pour essayer d'atteindre au minimum le Top 80, ce qui me permettrait d'avoir une catégorie complète sur le Challenge Tour 2007. Mais pour l'instant, cela «ne se met pas vraiment», ce qui est un peu frustrant. Le petit grain de chance n'est pas de mon côté, alors que j'ai raté souvent les cuts d'un ou deux coups. Ce qui correspond seulement à un mauvais rebond ou à un lip-out...»

Dans ce cadre, Didier de Vooght tentera de regoûter aux joies des parties de tête, en essayant de s'assurer un deuxième succès consécutif à l'Omnium. «Cela fait aussi partie des objectifs de ma saison! Remporter la victoire à Cleydael ne sera d'ailleurs pas facile, alors que des joueurs comme Laurent Richard, Thibault Werbrouck ou Gérald Gresse sont en forme pour le moment, de même que quelques bons joueurs amateurs, comme Pierre Relecom».

Il ne faut pas oublier non plus le Brabançon Arnaud Langenaeken (vainqueur à quatre reprises de l'épreuve) et le Français Tim Planchin, qui partagèrent la deuxième place en 2005, à quatre coups de Didier de Vooght. A revoir à Cleydael.

© Les Sports 2006