Golf Le jeune Anversois s’est retrouvé en tête avant de légèrement céder sur la fin.

Quel début ! Pour sa pendaison de crémaillère au Masters d’Augusta, Thomas Pieters a impressionné, hier, toute la planète golf. Après avoir signé un véritable festival de coups gagnants sur les dix premiers trous, il a, certes, connu une petite - et logique - baisse de régime. Il a néanmoins signé une très belle carte de 72 (dans le par) qui en dit long sur son immense talent. A l’heure où nous bouclions cette édition, il occupait toujours le Top 5 du classement, mais de nombreux joueurs n’avaient pas fini.

Sur les neuf premiers trous, le joueur belge a véritablement joué sur un petit nuage. En état de grâce, il a réussi la bagatelle de quatre birdies (trous n° 2, 4,5 et 8) pour boucler l’aller en 32 coups et voir son nom s’afficher en haut du "leaderboard". Mieux, il enchaînait ensuite avec un nouveau birdie sur le 10 pour passer à 5 sous le par. Du jamais vu pour un "rookie" !

...