Golf Porté par son tempérament offensif, le joueur belge a craqué à l’Open de France.

Futur théâtre de la Ryder Cup, le parcours Albatros (par 71) du Golf National ne pardonne rien. Balisé par les obstacles d’eau et le rough, le championship course parisien oblige les champions à toujours jouer juste et à un sans-faute technique et tactique. Thomas Pieters en a fait les frais, hier, lors d’une de ces journées où il vaut mieux ne pas les clubs de sortir son sac. Idéalement placé samedi soir à 7 sous le par, à un petit coup de la tête, l’Anversois a sombré lors du dernier tour de l’Open de France, rendant une vilaine carte de 74 (+3).