Golf

La quatrième édition du Pro-Am de la Mer du Nord se disputera, de jeudi à samedi, sur les parcours du Royal Zoute, de Damme et du Royal Ostende. Au fil des ans, cette compétition est devenue un véritable must du golf en Belgique. Ce n'est pas un hasard si, cette fois encore, les organisateurs ont dû refuser, faute de place, de nombreuses inscriptions. «Une formule sympa, un vrai défi sportif, un cadre exceptionnel qui sent déjà bon les vacances et une organisation parfaite: voilà les principales raisons de ce succès», explique Léopold Lippens, l'un des initiateurs du tournoi et président du Royal Zoute.

Nonante-six équipes participeront cette année à la compétition. Elles réuniront, chacune, un professionnel et trois amateurs qui joueront, chaque jour, sur un des trois parcours. Un classement (brut et net) récompensera les meilleures équipes. Et un autre classement sera réservé aux seuls pros avec, à la clé, un prize money de 60000€.

La plupart des meilleurs joueurs belges ont répondu à l'appel envoûtant de ce tournoi pas comme les autres. A l'exception de Nicolas Colsaerts, retenu à l'Open de France. Même Nicolas Vanhootegem a délaissé, l'espace d'une semaine, l'«European Tour» pour goûter aux joies du swing sur notre littoral!

Parmi les autres professionnels belges inscrits, citons Didier de Vooght, Arnaud Langenaeken, Jack Boeckx, Valérie Van Ryckeghem et Ellen Smets. Côté étrangers, les Français seront les mieux représentés avec notamment Benjamin Nicolay, Nicolas Beaufils, Nicolas Joakomides, Tim Planchin et Roger Sabarros. «Tout cela fait du Pro-Am de la Mer du Nord l'événement majeur du calendrier national », remarque Vincent Borremans, directeur du tournoi.

Comme de coutume, les trois parcours ont été préparés avec soin. Ils réunissent tous les ingrédients pour couronner les joueurs les plus complets. Il faut dompter le vent sur le links d'Ostende, user de sa meilleure technique et de tout son art tactique dans l'arrière-pays de Damme et, bien sûr, sortir le grand jeu sur le somptueux parcours du Zoute.

Cerise sur le gâteau: les participants auront assurément à coeur de négocier avec succès les dix-neuvièmes trous, parfumés aux couleurs zoutoises! «Ce petit air de vacances est l'une des autres clés de notre succès. Les joueurs logent chez l'un, chez l'autre et fêtent, bien sûr, chaque birdie!» sourit Léopold Lippens.

Le budget global de l'épreuve tourne autour de 300000€. Il est bouclé grâce à l'apport des inscriptions (2000€ par équipe) et à l'aide des sponsors (Renault, Belgacom et Mer du Nord, notamment). Mais chez Profirst International, organisateur de l'événement, le but n'est pas de gagner de l'argent mais juste de soigner son image. Mission accomplie!

© Les Sports 2003