La Ryder Cup dans la ligne de mire de Colsaerts

Hugues Feron Publié le - Mis à jour le

Vidéo
Golf

Nicolas Colsaerts sera-t-il le premier Belge à disputer la Ryder Cup, rencontre bisannuelle qui opposera l’Europe aux Etats-Unis , du 27 au 30 septembre à Medinah (Illinois)? Depuis plusieurs semaines, cette question enflamme de nombreuses conversations dans les club-houses du Royaume.

Disons-le tout de go: à l’heure actuelle, Colsaerts n’est pas assuré d’y participer. Il se retrouve en effet à la 12e place de la "World Points List" pour la Ryder Cup, alors que seuls les dix premiers sont automatiquement qualifiés. A savoir, pour l’instant: les Britanniques Rory McIlroy, Luke Donald, Justin Rose, Lee Westwood, Graeme McDowell et Paul Lawrie, le Suédois Peter Hanson, l’Italien Francesco Molinari, l’Allemand Martin Kaymer et l’Anglais Ian Poulter, qui vient de rentrer in-extremis dans ce Top 10 grâce à sa 3e place, ce dimanche, à l’US PGA Championship. Poulter a relégué Sergio Garcia à 13 points et Nicolas Colsaerts à 19 points. Soit les deux joueurs qui, mathématiquement, ont encore une réelle chance de rentrer dans le Top 10 de ce classement.

Est-ce possible ? Oui, même si ce sera particulièrement difficile tant pour l’Espagnol que pour le Belge de glaner les points suffisants d’ici la date-butoir du dimanche 26 août. Ils joueront tous deux cette semaine le Wyndham Championship, épreuve du PGA Tour dotée de 5 200 000 dollars disputée à Greensboro (Caroline du Nord) pour laquelle ils ont reçu une invitation en dernière minute. Selon nos infos, le vainqueur y reçoit 28 points, le second 15 points et le troisième 9 ou 10 points pour le World Ranking.

La semaine prochaine (23-26 août), Colsaerts disputera le tournoi de Gleneagles (Ecosse), tandis que Garcia jouera "The Barclays", la première manche du play-off de la FedExCup américaine. Là aussi, il faudra terminer dans le Top 5 pour obtenir plus de 10 points dans le World Ranking, et combler le retard qui les sépare de Poulter.

Bref, se retrouver parmi les dix joueurs automatiquement qualifiés pour la Ryder Cup tient désormais de la gageure pour ces deux joueurs! Cependant, tant Garcia que Colsaerts peuvent aussi bénéficier des deux wild-cards attribuées par l’Espagnol José Maria-Olazabal, le capitaine de l’équipe européenne de Ryder Cup. Actuellement, "Ollie" se tait dans toutes les langues à ce niveau... vu notamment qu’il y a trop d’Espagnols (Garcia, Cabrera Bello, Fernandez-Castano, Quiros, etc.) directement concernés!

Selon Colin Montgomerie, ex-capitaine européen de Ryder Cup interrogé à ce sujet lors de l’US PGA, Olazabal doit désormais faire un choix de deux joueurs parmi... trois: Garcia, Colsaerts et Padraig Harrington. L’Irlandais, double vainqueur du British Open, bénéficie de l’expérience d’avoir déjà disputé la Ryder Cup à cinq reprises - même s’il n’y a jamais été transcendant, (8,5 pts/21) au contraire de Garcia (16 pts/24, invaincu en 9 foursomes). Mais il n’est certainement pas en meilleure forme, ni plus fort en match play que Colsaerts qui, rappelons-le, a tout de même remporté le Volvo World Match Play Championship en mai dernier!

Enfin, notons cette dernière inconnue: l’Allemand Martin Kaymer, en panne de résultats ces derniers mois, ne s’est inscrit à aucun tournoi dans les prochaines semaines. S’il n’est pas encore question qu’il déclare forfait pour la Ryder Cup, celle-ci mérite cependant d’être posée! Un éventuel désistement libérerait en tout cas une place. Et éviterait, sans doute, à Olazabal de devoir effectuer un choix cornélien d’ici le lundi 27 août, date à laquelle il donnera sa sélection définitive de 12 joueurs...

Publicité clickBoxBanner