Golf Le jeune joueur belge fait partie des outsiders de l’US Open.

Depuis sa fabuleuse quatrième place au Masters d’Augusta, Thomas Pieters n’a disputé que deux tournois. Il n’a pas passé le cut à La Nouvelle Orléans (en double avec Daniel Berger) et il a terminé 14e du BMW Championship à Wentworth. De plus en plus, le champion belge sélectionne ses objectifs et soigne son calendrier à la carte. Fort de son nouveau statut de Top 25 mondial, il choisit les épreuves auxquelles il participe et s’efforce d’arriver à un pic de forme au jour-J. C’est le privilège des ténors du swing.

Dans la cour des grands

...