Golf

Le Royal Hainaut, sis à Erbisœul, fut le théâtre la semaine dernière du National Strokeplay, championnat de Belgique réunissant les meilleurs amateurs du royaume.

En messieurs, Thomas Pieters (19 ans) s’est imposé à six coups en-dessous du par (72-72-70-68), avec quatre coups d’avance sur Nick Ver Elst (Rinkven) et Kevin Hesbois (Keerbergen). "Il s’agit de mon premier titre national, qui était l’un des objectifs de ma saison" nous commentait le joueur du Millennium (Paal-Beringen), domicilié désormais à Lier... lorsqu’il séjourne en Belgique ! "Je ne suis en effet revenu que depuis deux semaines, alors que j’ai débuté l’an dernier un sport-études en sportmanagement aux Etats-Unis, à l’université de Chicago (Illinois). J’y ai réalisé de bons résultats, avec notamment une 20e place au "National" (épreuve réunissant les meilleurs universitaires des Etats-Unis, NdlR) et plusieurs Top 10", poursuit Thomas, toujours coaché par Bart Bollen, et qui espère passer pro dans trois ans. Vainqueur notamment des Internationaux juniors du Ravenstein en 2009 et 8e au dernier championnat d’Europe individuel, le jeune anversois est désormais l’un des fers de lance de notre golf national. A l’instar de Thomas Detry et Cédric van Wassenhove (Ravenstein), avec qui il défendra logiquement nos couleurs lors de l’Euro individuel en août prochain (voir par ailleurs).

Du côté du Royal Hainaut, Pieters a en tout cas démontré l’étendue de son talent, en montant en puissance pour rendre une dernière superbe carte de 68 (-4) dimanche après-midi sous une chaleur étouffante.

Surprenant leader après trois tours, grâce notamment à une superbe première carte initiale de 67 (-5) rentrée vendredi, Edouard du Monceau (Ravenstein), a connu, quant à lui, un passage à vide (quatre bogeys et un double-bogey en cinq trous) lors du dernier tour. "Vu que je travaille désormais comme sales manager dans une entreprise de nettoyage, je n’avais pas eu le temps de me préparer physiquement pour ce tournoi. Vu les conditions climatiques et que je portais moi-même mon sac, cela finit par se payer..." nous commentait Edouard (27 ans), qui termine finalement 4e (-1). "Mais bon, je suis quand même satisfait d’avoir rivalisé avec des jeunes qui jouent à temps plein !"

En Dames, Joëlle van Baarle (20 ans) s’est imposée à six coups au-dessus du par (71-74-74-75), avec un coup d’avance sur Fanny Cnops (Latem) et deux sur Manon De Roey (Rinkven). Après un double-bogey malheureux sur le trou n°16, l’Anversoise s’est bien reprise pour terminer son parcours par deux bons pars, et remporter ainsi son premier titre de championne de Belgique.