Golf

L’équipe d’Europe a nettement dominé les États-Unis dans une ambiance de délire.

Thomas Bjorn avait vu juste. En accordant ses quatre wild cards à de vieux briscards, rôdés à toutes les pressions, le capitaine européen savait parfaitement ce qu’il faisait. Dimanche, à l’heure de vérité, Henrik Stenson, Ian Poulter, Sergio Garcia et Paul Casey ont répondu présents et encadré les rookies de toute leur expérience. Le résultat final est sans appel : 17,5-10,5 !

(...)