Golf

Mais quelle langue parlent donc les golfeurs? A l’attention des néophytes – mais aussi des pratiquants qui auraient un…trou de mémoire – voici un petit dictionnaire des termes "very british" traditionnellement utilisés sur le parcours. Indispnesable avant la Ryder Cup !


Adresse
: Position du golfeur prêt à jouer sa balle.

Air shot :«Coup dans l’air». Le pilier du bêtisier du golfeur! C’est un coup frappé au-dessus ou à côté de la balle. Un passage obligé…

Albatros :Trou réalisé en trois coups en-dessous du par. Nicolas Colsaerts en a réussi un la semaine dernière lors du Portugal Masters.

Backspin : Effet rétro qui fait tourner la balle sur elle-même, d’avant en arrière, et qui lui permet de s’arrêter et de repartir en arrière lorsqu’elle retombe sur le green. Cet effet, très apprécié par les champions, est produit par le pincement de la balle entre le sol et la face du club. Rare mais délicieux pour l’amateur.

Birdie:«Petit oiseau». Trou réalisé en un coup en-dessous du par.

Bogey:Trou réalisé en un coup au-dessus du par. On parle, par extension, de double bogey ou de triple bogey.

Bunker:«Fortification». Obstacle rempli de sable généralement situé à proximité des greens ou sur le parcours.

Caddie (ou caddy): L’accompagnateur d’un joueur sur un parcours. Un bon caddie ne se satisfait pas de porter le sac mais il joue un rôle de véritable conseiller dans le choix des clubs et de la tactique de son joueur.

Divot: Motte de gazon levée par le joueur après qu’il a frappé la balle, lorsque le club pénètre dans le sol. L’étiquette veut que le divot soit replacé.

Drive:Le coup de départ par excellence. On le prend souvent avec un «driver» (un bois 1) pour taper la balle le plus loin possible.

Dropper: «Laisser tomber». Ramasser sa balle à la main pour la sortir d’un endroit injouable et la laisser retomber, bras tendu. Selon les règles, il existe des drops sans et avec pénalité.

Eagle:«Aigle». Trou réalisé en deux coups sous le par, le plus souvent sur des par 5.

Etiquette:Le mot le plus important du dictionnaire golfique. Il s’agit de l’ensemble des règles non officielles qui traitent du respect du parcours et des autres joueurs.

Fairway:Zone du parcours tondue ras (18 à 25 mm de gazon) où le (bon) joueur est invité à frapper ses balles.

Green:Zone revêtue d'un gazon tondu ras, spécialement aménagé pour le putting. Autrefois, le green désignait le parcours tout entier.

Greenfee: " Droit de green ". Sésame dont le prix dépend du parcours et du jour de la semaine. En Belgique, une carte fédérale est obligatoire pour y avoir droit.

Grip:Prise du club et façon de placer ses mains sur le manche. Un bon grip est indispensable pour effectuer un bon coup.

Handicap:Classement d'un joueur qui va de 0 à 36 (voire plus dans certains clubs). Il indique le nombre de points que l'on retire d'un score brut pour obtenir un score net afin d'équilibrer les parties d'amateurs.

Hole in one:" Trou en un ". Envoyer la balle dans le trou en un seul coup est le rêve de tout joueur. La tradition veut qu'après un tel acte héroïque, l'heureux lauréat offre une tournée générale au champagne à ses partenaires, voire à tous les clients présents autour du bar!

Honneur:Un joueur ayant l'honneur est celui joue le premier le coup de départ d'un trou.

Hors limites:Zone où la balle n'est plus en jeu, délimitée par des piquets blancs.

Lie:Façon dont la balle repose sur le sol. On dit qu'il est mauvais si la balle se trouve sur une racine ou sur une terre caillouteuse, par exemple.

Links:Parcours situé en zone côtière de sable et de dunes, entre la mer et la terre ferme. Les plus anciens se situent, bien sûr, en Ecosse, berceau du golf. Le Royal Ostende est le seul links de Belgique.

Loft:Angle d'ouverture de la face du club. Le loft augmente en même temps que les numéros des clubs (fer 3, 4, 5...) et donne une trajectoire plus haute à la balle mais une moindre distance.

Match play:Formule de jeu où il n'est tenu compte que des trous gagnés ou perdus par chaque joueur (ou chaque équipe). La Ryder Cup se dispute selon ce système.

Medal play:Formule de jeu où tous les coups sont comptés, le gagnant étant celui qui a réalisé le score le plus bas. On parle aussi de strokeplay.

Play off:Match de barrage qui oppose deux joueurs (ou plus) ayant terminéune compétition à égalité. Il sedispute, le plus souvent, au premiertrou gagnant (" sudden death ").

Pro-Am:Formule de compétition où les équipes sont composées d'un joueur professionnel et de un ou plusieurs joueurs amateurs.

Putt:coup réalisé avec un putter (club à face verticale), le plus souvent sur un green, visant à faire rentrer la balle dans le trou.

Rough:Partie du parcours avec de l’herbe épaisse bordant le fairway mais également parfois située entre l'aire de départ et le fairway.

Scratch:Le joueur qui est classé scratch est censé faire un parcours dans le par. Une sorte de Handicap 0!

Slice:" Couper ". Désigne une balle dont la trajectoire s'incurve très nettement vers la droite en fin de vol. C'est la faute la plus classique commise par de nombreux débutants.

Stableford:Formule de compétition du nom du Docteur Stableford, son inventeur. En fonction de l’handicap du joueur, le par vaut par exemple 2 points, le birdie 3 points,...

Swing:" Balancement ". Le mouvement sportif le plus complexe, de l'avis des spécialistes. Il s'agit du mouvement de base du golf où interviennent simultanément le corps, les mains et les bras. Il est réalisé lors de la frappe de la balle.

Tee:Petite pointe de bois ou de plastique que l'on enfonce dans le sol pour surélever la balle sur l'aire de départ uniquement.

Wedge:Fer à manche court, ouvert et lourd, qui permet des coups hauts sur le gazon (pitching wedge) ou dans le sable (sand wedge).