Golf N’imaginez pas que Thomas Pieters soit pleinement heureux de sa quatrième place au Masters d’Augusta. Dans son for intérieur, il espérait mieux. Voire beaucoup mieux. "Lorsque j’ai vu mon nom à la deuxième place du classement après mon birdie sur le trou n°15, je me suis dit que la victoire n’était pas impossible. J’étais à 6 sous le par. Je savais que je devais attaquer les drapeaux pour ajouter encore quelques birdies sur ma carte. J’avais pour objectif de terminer à -8 et de mettre la pression sur les leaders. Malheureusement, il y a eu ce trou n°16. Mon swing n’était vraiment pas bon. Je me suis retrouvé dans le bunker et j’ai finalement concédé le bogey. A ce moment, j’ai su que je ne ramènerai pas la veste verte à la maison…"
(...)