Golf

Bénédicte Toumpsin a réussi un petit exploit ce week-end au KLM Open, épreuve du circuit européen féminin disputée à Eindhoven (Pays-Bas). La jeune Brabançonne y a partagé la 4e place avec d'excellentes cartes de 69, 73 et 68.

Du haut de ses 18 ans et avec son statut d'amateur, elle y a ainsi fait jeu égal avec les meilleures professionnelles du circuit européen, à l'exception de la Française Gwaldys Nocera, vainqueur en surclassement du tournoi après avoir battu le record du parcours le premier jour (64-70-67). "C'est une bonne surprise pour moi, alors que je ne m'étais pas du tout préparée à disputer ce tournoi. Je suis revenue en effet depuis à peine dix jours des Etats-Unis, où j'ai réussi ma première année d'études en International Business à l'université d'état de Caroline du Sud", nous signalait ce lundi Bénédicte Toumpsin. "Pour l'occasion, je découvrais véritablement le circuit européen lors de ce tournoi pour lequel j'ai reçu en dernière minute une invitation obtenue par la Fédération Belge via la fédération hollandaise. La pression y est intense, mais je suis parvenue à la gérer malgré des conditions de jeu difficiles. Samedi, j'ai débuté à 7h du matin pour terminer un trou de mon premier parcours perturbé vendredi par un orage, avant de poursuivre mon deuxième parcours quasiment toujours sous la pluie. Mais bon, au total, j'ai réussi quinze birdies en trois tours pour terminer à -6, cela prouve que le potentiel est là."

Toumpsin, coachée désormais au niveau technique par le Sud-Africain Andrew Park (Orlando) et suivie en Belgique par son coach de Rigenée Romain Devidal, ne compte en effet pas s'arrêter en si bon chemin ! "Si j'ai bien travaillé mon swing ces derniers mois, j'ai encore beaucoup de changements techniques à apporter dans mon jeu pour être prête à passer pro. Ce qui ne se fera en tout cas pas avant que j'aie terminé mes études aux Etats-Unis, dans trois ans si tout va bien", concluait-elle à l'aube du British Open amateur, qu'elle a débuté ce mardi du côté de l'Alwoodley Golf Club, en compagnie de Tamara Luccioli et d'Emilie Geury.

Après avoir fait partie de l'équipe européenne en Solheim Cup en 2005, suivra-t-elle les traces de Florence Descampe, la plus grande championne belge de golf victorieuse sur le circuit américain et issue, tout comme elle, du club de Rigenée (Villers-la-Ville) ? C'est tout le mal (ou plutôt le bien) qu'on lui souhaite !