Hockey

Après une semaine d'interruption, le championnat reprend ses droits avec trois affiches qui auront chacune leur part d'intérêt sportif.

La première d'entre elles aura lieu sur le nouveau terrain du Beerschot, Groeningelei 62 à Kontich (il faudra se déshabituer d'écrire Edegem). Les Anversois ont réussi à trouver dans les conditions climatiques actuelles une période de trois jours sans pluie et avec une température de 12°, ce qui relève de l'exploit - à moins qu'un microclimat ne sévisse à Kontich. Toujours est-il que cette inauguration longtemps attendue est enfin une réalité. Le tout est évidemment de savoir si cette nouvelle surface avantagera les Ours, passés maîtres dans l'art de l'organisation défensive et de la contre-attaque éclair. Réponse dimanche contre un Waterloo Ducks pas au mieux de son effectif avec Juane Garreta toujours en Argentine - mais son dossier, affirme le manager Paul Van Laethem, est en voie de finalisation -, Van den Balck blessé pour une période indéterminée (on parle d'une opération, sans certitude) et Lefere indisponible ce week-end. Et pourtant, les Canards ont bien besoin de trois nouveaux points qui les mettraient provisoirement à l'abri de leur adversaire du jour. Bref, un match qui ne manquera pas de passion.

Par définition, c'est aussi le cas de l'autre match disputé dans la province la plus septentrionale. Le derby nord-anversois Antwerp-Dragons est plus qu'une lutte de prestige, c'est pour les Brasschaatois, dont le compteur est toujours bloqué à zéro, une question de vie ou de mort sportive. Une réunion de crise a eu lieu ce mardi soir et les dirigeants du Dragons ont décidé... de maintenir leur confiance dans le groupe, y compris le coach Ronald Hugers qui, évidemment, se retrouve sous pression. "La tâche est de plus en plus difficile, mais le Dragons a déjà réalisé des miracles les saisons précédentes" positivise le manager Maurice Visser. "Tant qu'il y a un espoir mathématique, nous y croyons".

Et pendant ce temps, le Léopold, toujours meneur mais en sursis puisque tout dépend de la décision de la commission d'appel dans son match gagné par forfait à l'Antwerp, accueillera Louvain, autre candidat déclaré au play-off. Un match où les points vaudront forcément cher, et que l'équipe locale abordera sans Chouchou De Saedeleer.

On s'en voudrait de terminer sans signaler le match à suivre de la division I A, qui verra l'Old Club (6 sur 6 après deux défaites d'entrée) défier le Wellington qui compte deux points de plus que lui. On peut compter sur les chauds supporters locaux pour créer une ambiance à la hauteur de l'enjeu car ils n'ont jamais été aussi proches de la montée !

© La Libre Belgique 2007