Hockey

L'avance des Nivellois au sommet de la D1 est tellement énorme, qu'ils pourraient être sûrs de la montée à six journées de la fin. Un record…

Rien n'arrête le Pingouin dans sa course à la remontée. Les Aclots ont remporté dimanche leur 14e succès en 15 rencontres, de quoi compter…19 points d'avance sur le troisième. C'est donc purement mathématique : si cet écart subsiste la semaine prochaine, la montée sera un fait acquis.

Cette fois c'est le Langeveld, l'équipe en forme de ces dernières semaines, qui a été balayé sur le score de 1-5. Les Ucclois tinrent le coup une vingtaine de minutes, juste le temps de répliquer au but d'ouverture de Tom Beirnaert. A la mi-temps, les palmipèdes avaient pris l'avance par Simon Bertrand et ne lâchèrent plus leur proie : les deux buteurs de la première période remirent chacun le couvert, le quatrième goal des Brabançons étant l'œuvre conjointe de Hugues Ciselet et de Quentin Lemaire.

L'autre montant, on le sent venir depuis quelques semaines, sera très probablement la Gantoise, qui dompte désormais sept points d'avance sur ses poursuivants. Les joueurs de Pascal Kina n'ont guère eu beaucoup de marge au White Star, qui domina même la première partie du match, et ouvrit la marque par David Faveyts. Les Gantois laissèrent passer l'orage et égalisèrent avant le repos par Sébastien Parmentier. A un quart d'heure de la fin, les Flandriens emmenés par un excellent Juan Cruz Agulleiro marquèrent deux fois en deux minutes, d'abord par Emile Esquelin d'un revers, ensuite par Pierre Desimpel sur un centre venu de la gauche. Les Etoilés ne se tinrent pas pour battus et revinrent à 2-3 sur pc par David Green. Mais les arbitres, en petite forme, oublièrent ce but au moment de valider le score sur la feuille de match, de sorte que le score de 1-3 resta sur la site de l'ARBH pendant une bonne partie de la soirée de dimanche… La victoire gantoise, elle, fut bel et bien acquise.