Hockey

Deuxième de son groupe avec le même nombre d'unités que l'Inde (4 points), mais avec une différence de buts inférieure, la Belgique n'est pas parvenue à reprendre la main dans le groupe C de la Coupe du monde, faisant match nul 2-2 avec la nation hôte, dimanche à Bhubaneswar, en Inde. "Ce fut un match très difficile, mais que l'on a vraiment bien entamé. On a contrôlé la partie en première mi-temps et puis l'on a senti qu'avec le public derrière eux, les Indiens ont joué le tout pour le tout. Ils sont passés homme sur homme et l'on a souffert dans le troisième quart-temps. Le point positif c'est que l'on s'est bien battus pour arracher ce nul", a expliqué le défenseur Arthur De Sloover, le plus jeunes des Red Lions. "Cela va être dur d'encore terminer en tête de la poule en raison de la différence de buts. A nous de faire un bon match contre l'Afrique du Sud et essayer d'être encore premier du groupe."

Le même constat prévaut chez le capitaine Thomas Briels. "Nous voulions vraiment gagner ce match. Nous avons eu quatre jours pour récupérer du match précédent et analyser nos adversaires. Nous étions vraiment bien préparés et avons très bien géré les deux premières périodes avant de reculer sous la pression des Indiens qui ont bien joué le coup en deuxième mi-temps. Je pense que le nul arraché en fin de match est logique sur l'ensemble de la partie. A nous maintenant de tout faire pour tenter de rattraper notre retard de buts contre l'Afrique du Sud", a conclu Briels, seul Red Lion à avoir connu la qualification historique de la Belgique pour les JO de Pékin lors de l'Euro 2007 de Manchester.