Hockey

Marie Goethals a retardé l’échéance avant de craquer face aux attaques victoriennes. 

Le Parc recevait un Victory toujours vierge de points récoltés en cette nouvelle année. Après un 0 sur 9, les Edegemoises espéraient bien prendre une victoire face à la lanterne rouge. Le doute a duré 29 minutes au cours desquelles la gardienne du Parc, Marie Goethals, a multiplié les arrêts de classe. Dont le tout premier après 80 secondes, Goethals plongeant sur sa droite et écartant un tir violent de Charlotte De Vos envoyé de puis le point de stroke : du grand art ! La gardienne du Parc aura contré la balle à 15 (quinze) reprises au cours de la rencontre. On notera également plusieurs tirs à côté du but auderghemois et un piquet de Rottiers à la 12e minute. Le Victory dominait largement son adversaire mais butait sur une défense énergique et bien rôdée. Encore une fois, les Stuhlman, Dekeyser, Nowell et Turine ont fait merveille et formé un joli barrage face aux remuantes De Vos, Sourisseau et Himpe. A la 29e minute, un gros cafouillage permettait à Weyns de placer la balle au fond. Quatre minutes plus tard, une longue balle arrivait sur Goethals qui plaçait dans le stick de Contardi. Le Victory était enfin payé de ses efforts.

A la reprise, le Parc s’enhardissait alors que le Victory baissait un peu la pression. Sur une contre-attaque, l’intenable De Vos devançait la sortie de Goethals pour marquer le 0-3. A la 49e, Vorushylo plaçait la balle sur le poteau. A la 53e minute, le Parc marquait son quatrième but de la saison : Fournier oubliée à gauche plaçait au fond, dans une joie contenue. A la 55e, Weyns marquait son second but de l’après-midi. Le score final était atteint, tout comme la paupière de Dekeyser qui devait quitter le terrain.

Le Parc terminait sa rencontre avec le sourire, conscient d’avoir sorti une bonne prestation, alors que le Victory remportait ses premiers points de l’année. Tout le monde était (relativement) content.