Hockey

Les Red Lions ont suivi leur dernier entraînement avant leur entrée en lice samedi à 17h00. Loïc Van Doren et Simon Gougnard étaient les premiers Belges à fouler le terrain du Wagener Stadium. Les préparateurs physiques et physio Mick Beunen et Julien Rysman ont alors échauffé les troupes durant 25 minutes pendant que les deux gardiens se préparaient de l'autre côté du terrain. 

Un Red Lions, casquette Osaka vissée sur la tête, était resté en jeans. Manu Stockbroeckx, blessé à la cuisse (contracture) lors de l'entraînement de jeudi, restait prudent à l'aube de la compétition. "Je ne jouerai pas le premier match, mais je pourrai être présent dès lundi", nous confiait le joueur de Bloemendael qui analyse la situation jour après jour. 

Pour le reste, les 15 autres joueurs de champ étaient tous présents au rendez-vous. Arthur Van Doren, qui avait été victime d'une commotion lors d'un match amical face à l'Inde, avait même retiré son masque qu'il portait encore à l'entraînement de jeudi.

A 10h55, les Red Lions peuvent enfin prendre leur stick qui faisaient chanter les balles dans le stade vide. La voix de Shane McLeod résonnait. La bonne humeur était de sortie. Le sérieux aussi. Après un petit match, un léger stress envahit le bord de terrain. Une autre équipe prend place en tribune. Steve Bayer et Julien Rysman nous expliquent qu'ils vont démarrer l'entraînement des pc. Même si l'entraînement n'est pas à huis-clos, les Belges préfèrent garder secret leurs phases de pc. Il s'avère que l'équipe intruse était celle de Pologne. Elle a été priée poliment de poursuivre sa route. Les Red Lions pouvaient terminer calmement et à l'abri des regards la séance d'entraînement.

Place samedi au début des choses sérieuses à 17h00 contre l'Autriche.