Hockey

Belgique – Pays-Bas 0-1

Belgique : D'Hooghe ; Cavenaile, Fobe, Vanden Borre, Vandermeiren, Limauge, Gerniers, Nelen, Boon, Raes, Versavel, Puis Peeters, Hillewaert, Leclef, Struijk, Weyns, Sotgiu

Pays-Bas : Koning ; Leurink, Keetels, Dirkse van den Heuvel, Jonker, Verschoor, Welten, van Maasakker, van den Assem, Sanders, Nunnink, Puis van Male, Pheninckx, de Waard, Matla, Stam, van Geffen

Les arbitres : Mme S. Wilson (Eco) et E. Shelbourn (Ang)

Carte verte : Peeters

Le but : 30e Verschoor sur pc (1-0)


Dans un stade rempli et vêtu d'orange, le match de gala contre les Pays-Bas (FIH1) commençait sous la pluie. Dans les rangs belges, on notait qu'Aisling D'Hooghe était au but.

Après 55 secondes, Aisling D'Hooghe se mettait déjà en confiance en se couchant sur une balle déjà très dangereuse. Les Panthers, via Gernies, arrivaient dans les 25 sur l'action suivante. Nelen et Raes entamaient une une-deux pour remonter le terrain, mais les Oranjes étaient déjà très dominantes. La défense belge était bien en place et jouait intelligemment en ce début de rencontre. Elles évitaient ainsi de concéder des pc. Sur une petite erreur de placement, Verschoor était tout de suite en position de tir, mais il n'était pas cadré. Durant les 10 premières minutes, les Panthers ne concédaient pas grand-chose à l'arrière, mais ne parvenaient pas à construire une action intéressante vers le but de Veenendaal. Seul souci, les Reds, qui jouaient en blanc, s’époumonaient à courir derrière la balle que les Oranjes faisaient circuler à grande vitesse. Un tir de Welten était repoussé facilement du sabot à la 10e minute. Sur une perte de balle de Hillewaert à la 12e minute, van Male en profitait tout de suite pour tirer en pleine lucarne, mais D'Hooghe sortait un grand arrêt. Gerniers faisait preuve de sang-froid pour dégager une balle devant le point de stroke. Le feu n'était pas loin, mais les Panthers gardait un joli contrôle à l'arrière. Les Reds faisaient preuve d'intelligence car elles n'étaient pas armées pour rivaliser avec une telle déferlante oranje. Le premier quart temps s'achevait avec le score idéal : 0-0.

Malgré une perte de balle de Fobe qui obligeait Elena Sotgiu (qui était montée à la place d'Aisling) à intervenir, les Belges géraient assez calmement les premières minutes du deuxième quart. A la 23e minute, une interception de Gerniers arrivait chez Nelen qui remontait le terrain pour donner la balle dans le cercle à Versavel qui ne parvenait pas à tirer. Les Belges, dominées, sortaient de plus en plus facilement la tête de l'eau. Embarquées dans la même galère, elles ont fait bloc avec le même courage. Quand de Waard avait le temps d'armer un tir cadré à la 28e minute, Sotgiu le repoussait du sabot, mais toutes les Belges avaient sprinté pour défendre. Le premier pc était finalement concédé par Alix Gerniers à 16 secondes de la pause. La déviation de Verschoor ne laissait aucune chance à D'Hooghe (0-1). Le coup était cruel.

Aline Fobe écartait le danger sur une percée de van Male sur le flanc droit après une poignée de secondes. Les Belges tenaient le coup physiquement. D'Hooghe était toujours précieuse. Deux arrêts décisifs en 6 minutes.

Le public, qui était chaud bouillant en début de match était nettement moins euphorique.

A la 39e minute, Hillewaert perdait une balle très chaude qui offrait un contre assassin, mais le tir hollandais s'écrasait sur la barre transversale.

La fin du troisième quart temps approchait alors que certaines Belges commençaient à montrer des signes de fatigue. Le deuxième pc était d'ailleurs sifflé à la 43e minute. Les Panthers demandaient la video pour contester un kick de Gerniers. Elles avaient raison. Le pc était annulé. Gerniers, Peeters et Weyns frôlaient le premier pc belge à la 45e minute. A 18 secondes de la fin du quart, l'arbitre accordait logiquement le 2e pc aux Pays-Bas. Il partait à côté fautivement ce qui amenait un 3e pc. Il était repoussé par la première sorteuse.

Le 4e pc était sifflé à 9 miutes du terme à cause d'une mésentente entre Vanden Borre et Hillewaert.  A nouveau, la première sorteuse, Louise Versavel, détournait l'envoi. La fin de match était assez calme.

Grâce à cet excellent résultat, les Belges peuvent se qualifier pour les demi-finales en cas de partage mardi contre l'Espagne. Elles ont un goal de plus au goal-average.

Top 5 des Red Panthers

1. Aisling D'Hooghe : Elle le savait. Elle a montré son meilleur visage. Ses deux arrêts en début de match ont immédiatement mis en confiance toute l'équipe qui a joué avec courage. Elle a maintenu les Belges à flot grâce à des réflexes dont elle a le secret. Le verrou a sauté à 16 secondes de la pause.

2. Louise Cavenaile : Alors qu'elle avait concédé des bêtes pc contre la République tchèque, Louise a été impeccable dans ses interventions. Elle a couvert beaucoup de terrain et son marquage était excellent. Un match presque parfait.

3. Stéphanie Vanden Borre : Ses qualités à la relance sont connues, mais, face aux Pays-Bas, elle a réussi à temporiser. Ses interventions défensives étaient précises et utiles.

4. Aline Fobe : Elle laissait bien traîner le stick pour chiper la balle en bout de course. Elle n'a presque commis aucune erreur.

5. Lien Hillewaert : Malgré quelques dangereuses tentatives de dribbles et une perte de balle catastrophique à la 39e minute, la jeune Panthers a fait preuve d'une grande maturité face à la furie oranje.