Hockey

Maxime Bertrand (Pingouin) et Pieter Van Straaten (HDM) renforceront l'attaque du Watducks.

Deux semaines après avoir laissé filer le titre au Dragons, le Waterloo Ducks a achevé son mercato. Sa période de transferts était placée sous le signe de la stabilité ce qui est un luxe en Division Honneur. Le club a enregistré trois départs (De Saedeleer, Cabuy et Masso) pour deux arrivées: Maxime Bertrand et Pieter Van Straaten.

Au poste de gardien, Vincent Vanasch, meilleur gardien FIH en 2017, poursuivra sa mission.

En défense, le départ d'Alexandre De Saedeleer n'est pas numériquement remplacé. La défense s'articulera toujours autour de l'axe Charlet-Van Strydonck avec Dumont, Penelle et Van Marcke sur les flancs. Absent durant tout le deuxième tour, Guillaume Van Marcke reviendra dans le noyau en septembre.

L'entrejeu a perdu Sydney Cabuy qui a filé au Beerschot. Avec Dohmen, Gougnard, Boccard et Van Oost, la qualité ne manque certainement pas. Aucun renfort n'est donc prévu à cette ligne non plus. La montée en puissance du jeune Van Oost est une excellente nouvelle pour les vice-champions de Belgique.

Le chantier concernait surtout la ligne offensive. Le jeu du Watducks amène de nombreuses balles vers l'avant ce qui renforçait le sentiment de gâchis. Renaud Pangrazio avait apporté son expérience la saison passée. Vu le départ pour l'Orée du champion olympique argentin Lucas Masso, le Watducks avait impérativement besoin de deux renforts. Ils sont arrivés. Le premier vient du Pingouin et a déjà joué au Watducks. L'expérimenté Maxime Bertrand présente un profil intéressant vu le jeu du Wadu. Il a un fighting spirit exceptionnel, ne lâche jamais rien et surtout il pourra guider les autres jeunes qui ne manquent pas de talent, mais de temps. La DH ne laisse plus le temps aux jeunes de grandir à leur rythme.

L'autre arrivée est franco-hollandaise. Pieter Van Straaten pèse 30 sélections en équipe de France pour 9 buts alors qu'il a déjà 25 ans. Il appartient à la génération "Charlet" qui avait été finaliste à la Coupe du monde U21 en Inde en 2013. Il jouait en 2017-2018 aux Pays-Bas, à HDM. Le club de La Haye n'a pas réussi à assurer son maintien en Hoofdklasse. Il est également capable de mettre la tête dans le cercle.