Hockey Le bourgmestre travaille avec les clubs pour offrir à la Belgique un stade national.

Parmi les nombreuses pistes explorées pour ériger un stade national ou régional, une commune revenait sans cesse au milieu de la table des négociations : Uccle. Avec ses mastodontes du Léopold, du Racing, d’Uccle Sport et du Wellington et ses autres matricules comme le Zaid, le Langeveld, le Vivier d’Oie et le Sukkelweg, la commune d’Uccle accueille 4 700 membres, soit près de 15 % des pratiquants à la Ligue francophone de hockey (LFH).

Le bourgmestre Boris Dilliès, ancien échevin des Sports durant 6 ans, n’est pas un hockeyeur, même s’il a un peu tâté du stick. Il est plutôt coureur. Malgré cela, il a très vite saisi l’importance politique du hockey. "Uccle est la capitale mondiale du hockey", n’hésite-t-il pas à affirmer.

(...)