Hockey

Les Indoor Red Panthers ont marqué 16 fois en trois rencontres sans encaiser un seul but. Belgique-Pays de Galles 7-0.

Dernière rencontre des Belges face au Pays de Galles. Avec l’intérêt d’assurer la première place de la poule, de parfaire les automatismes et de préparer la poule finale. Tout un programme.

Ophélie Duquesne absente et la jambe dans le plâtre, c’était Emeline Massart qui reprenait la rôle de dernière joueuse. Elle s’acquittait de sa tâche avec simplicité et sans grand problème, les Galloises n’ayant pas beaucoup d’intentions offensives. C’est bien simple, Picard n’aura touché qu’une seule fois la balle, c’est pour aller la récupérer au milieu du jeu et la rendre à ses coéquipières qui préparaient un pc. Elle cèdera sa place en seconde mi-temps à Spaey alors que le score était déjà de 3-0.


Tout débutait on ne peut mieux quand Delforge s’enfonçait à droite pour mystifier trois adversaires et centrer en retrait vers Rasir qui mettait au fond (1-0). Les Belges dominaient on ne peut plus et multipliaient les situations dangereuses devant la gardienne Williams. Trois pc plus loin (8e, 10e et 14e), Delforge doublait le score (2-0). Entretemps, Vander Gracht était finalement montée au jeu avec un masque, cachant sa coupure et préservant sa fracture du nez encourue hier soir contre l’Ecosse. A la 16e minute, Wagemans tentait un lob au-dessus de la gardienne : sa balle retombait sur le dessus de la barre transversale. A la 17e minute, Englebert s’enfonçait sur la gauche et reprenait dans le but (3-0). Wagemans tirait une dernière fois sur la gardienne avant la mi-temps.


A peine trois minutes après la pause, Ronquetti envoyait un puissant sleep au fond (4-0). A la 26e, Vander Gracht tirait sur Williams et Massart était au rebond pour inscrire le numéro 5. Les 600 spectateurs étaient ravis et la fête n’allait pas s’arrêter là. Ronquetti y allait d’un nouveau pc à la 34e et Delforge envoyait un tri éclair à la 36e (7-0). La fête aurait pu être gâchée sur un pc concédé à la 39e minute mais Spaey mettait tout son corps pour écarter le danger.

La Belgique terminait sa poule éliminatoire avec un score de 16 buts pour et aucun encaissé. La capitaine Laurine Delforge appréhendait cette rencontre : « Ce n’est pas facile de garder sa concentration après s’être qualifié la veille. On est resté focus et le résultat est excellent pour notre capital confiance. »

Le T1 abondait dans le même sens : « Les filles sont restées au niveau d’hier et c’est important face aux étapes t ui nous attendent. On a réussi le premier pas, il reste le principal à faire : battre l’Autriche. Ce qui est bien est qu’on a appliqué la tactique prévue et les filles ont continué à se battre. Je suis content ! »

Les buts : 2e Rasir (1-0), 14e Delforge sur pc (2-0), 17e Englebert (3-0), 23e Ronquetti sur pc (4-0), 26e Massart (5-0), 34e Ronquetti sur pc (6-0), 36e Delforge (7-0)

Carte verte : 30e Breyne

Belgique : Picard, Englebert, Breyne, Rasir, Delforge, Ronquetti, puis Massart, De Mot, Wagemans, Vander Gracht et Spaey

Pays de Galles : Williams, Roe, Ratti, Francis, Lewis-Williams, Roberts, puis New, Hulme, Davies, Doughty et Thornburn