Hockey

Après deux matches lors de la phase finale de la World League à Bhubaneswar, les Belges demeurent invaincus. Samedi, ils ont battu les champions olympiques argentins. Dimanche, ils ont battu les Espagnols très nettement. Shane McLeod réservait une surprise lors du line up en titularisant l'expérimenté gardien du Racing, Jérémy Gucassoff. Pour le reste, la sélection était identique à celle qui avait battu l'Argentine (2-3) samedi midi.

Dès la 3e minute, le capitaine Thomas Briels tirait vers Cortes. Florent van Aubel bloquait la balle devant le gardien espagnol et poussait la balle au fond des filets au prix d'un plongeon dont il a le secret. Sur une accélération de Wegnez, le milieu du Dragons envoyait la balle dans le cercle vers De Kerpel. Dans la foulée, Charlier entrait dans le cercle tandis que Wegnez armait une frappe non cadrée. L'Espagne réagissait avec une longue balle dans le cercle, mais Arthur De Sloover veillait au grain. On jouait depuis moins de 8 minutes. De Kerpel cherchait Keusters dans le cercle à la 9e minute. Gucassoff entrait en piste en sortant du sabot un premier tir sans danger. Comme d'habitude, les Belges étaient maîtres de la balle avec 60 % de possession durant un premier quart temps à sens unique.

Le deuxième quart reprenait par une faute de Luypaert qui offrait un contre aux Espagnols qui n'en profitaient pas. Côté belge, la première occasion venait d'une percée de Dohmen, relayée par Kina, mais le centre du capitaine du Watducks n'était pas dévié. Charlier, à l'entrée du cercle, mettait un genou à terre et se relevait promptement pour alerter le keeper. Dans la foulée, Dockier testait les réflexes du portier alors que Boon provoquait intelligemment le premier pc. Les Espagnols demandaient la video pour un backstick. Le pc était maintenu. Le sleep de Luypaert amenait un deuxième pc que Boon sleepait à côté. A la 23e minute, van Aubel s'infiltrait sur le flanc droit. Ce deuxième quart était plus équilibré sans que les 9e mondiaux n'inquiètent Gucassoff à l'exception de ce tip in de Bolto à la 25e minute. Sur l'action suivante, Keusters avait le temps d'armer un obus à l'entrée de cercle. Il tirait sur Cortes. Durant les 30 premières minutes, les Belges n'ont quasi rien concédé aux Espagnols. A 12 secondes de la pause, l'Espagne recevait son premier pc. Dohmen le contestait et demandait la video. Le pc était annulé.

De retour des vestiaires, les deux équipes se neutralisaient assez calmement. Le rythme était redescendu. La possession de balle des Belges était en chute libre sans que cela n'amène la moindre situation dangereuse. Le premier tir cadré venait du stick de Dockier. Cortes était impeccable. L'arbitre sifflait le 3e pc belge à la 38e minute pour une poussée de Delas. Luypaert faisait le break d'un sleep côté stick.

Dorian Thiery prenait une carte jaune totalement injuste pour avoir bloqué la balle du corps sur un tackle.

Le dernier quart était marqué par un centre puissant qu'Arthur Van Doren prenait sur la main. Il en lâchait son stick. Les Red Lions se contentaient de contrôler les échanges. Thomas Briels inscrivait chanceusement le 3e but sur un long effort de De Sloover. L'arbitre demandait lui-même la video qui annulait le but pour un backstick de De Sloover. Sur l'action suivante, Sanchez tentait un lob sur Gucassoff, mais la balle filait à côté. Mimi avait bien anticipé. Le révolte espagnole tardait. Quemada and co n'avaient pas les moyens de déstabiliser ces Lions. A la 57e minute, Boon forçait le 4e pc de la rencontre. Luypaert signait son 3e but du tournoi, tous trois sur pc. Briels lançait Charlier dans le cercle. L'attaquant du Racing en pleine course tirait en un temps pour faire 4-0. A 63 secondes de la fin, les Belges obtenaient un stroke. Luypaert scellait le score (5-0). A 34 secondes de la fin, l'arbitre accordait un premier pc à l'Espagne. Dohmen contestait la décision en demandant la video. Le pc était maintenu. Le sleep de Quemda s'écrasait sur le poteau ! Luypaert dégageait la balle.


Belgique – Espagne 5-0

Belgique : Gucassoff; Van Doren, Boccard, Stockbroekx, Luypaert ; Thiery, Wegnez, Dohmen ; van Aubel, Briels, Keusters ; Puis Boon, Dockier, De Kerpel, Kina, Charlier, De Sloover

Espagne : Cortes ; Enrique, Romeu, Santana, Delas, Iglesias, Garcia, Salles, Gonzalez, Quemada, Serrahima, Puis Bolto, Sanchez, Mir, Arana, de Frutos, Perellon

Les arbitres : MM. M. Grochal et R. Anbananthuan

Carte verte : 10e Stockbroekx, 30e Charlier, 30e Serrahima, 34e Gonzalez, 42e Sanchez

Carte jaune : 43e Thiery

Les buts : 3e van Aubel (1-0), 38e Luypaert sur pc (2-0), 57e Luypaert sur pc (3-0), 58e Charlier (4-0), 58e Luypaert sur stroke (5-0)