Hockey

En 4 jours, les Red Lions ont battu les champions olympiques, les Espagnols et les champions d'Europe.

Ce dernier match de la phase de poule de la finale de World League en Inde était privé de la star Mink van der Weerden (blessure) et du gardien Pirmin Blaak (par choix du coach). La rencontre servait surtout à confirmer la première place des Belges qui pouvaient se permettre de perdre 8-0 contre les Pays-Bas. On en fut loin. Les Red Lions ont proposé un jeu de haute qualité à Bhubaneswar avec une grande réussite sur pc jusqu'à la 32e minute. Sous le regard des joueurs indiens, les Lions ont confirmé leur statut d'équipe en forme. En quarts de finale, les Belges, n°1 du groupe A, joueront contre les Indiens, 4e du groupe B.

Ce Belgique – Pays-Bas était un match ultra offensif et ouvert en première mi-temps et plus terne par la suite. Les Oranjes étaient les premiers à provoquer un pc dès l'entame du match, mais les Belges réagissaient avec un lob de Boon sur le plastron de van der Ven. Boon, sur un centre de Boccard, plongeait pour dévier une balle, mais Van der Ven était sorti. Dockier, aussi, tirait à la 14e minute, mais le stick de Baart était sur la trajectoire. A 36 secondes de la fin, un coup de Dohmen, dévié par Wegnez arrivait vers Dockier, mais un kick offrait un premier pc aux Belges. Le sleep de Luypaert était repoussé par van de Ven. Ce premier quart était fort équilibré avec un pc de chaque côté, mais une plus grande action devant van der Ven que du côté de Vanasch. « C'est un match agréable », confiait Tom Boon au micro de Star Sports.

A la 19e minute, Thomas Briels se jouait de de Mol pour forcer le 2e pc belge. Luypaert faisait claquer la balle sur la barre du fond du but du côté stick en bas (1-0). Sur un tir de Stockbroekx, van der Ven la dégageait sur le pied de de Mol. A la 21e minute, le 3e pc belge était mal stoppé. Billy Bakker en profitait pour partir en contre, mais il passait sa balle... dans le vide. Les Reds avaient pris l'ascendant depuis quelques minutes. A la 23e minute, Boon chipait une balle pour entrer dans le cercle. Par terre, il poussait la balle our Charlier qui centrait sur un pied pour amener un 4e pc. Le sleep de Boon était bloqué par van der Ven. A la 25e minute, c'est Keusters qui dévissait sa frappe.

A la 26e, les Pays-Bas profitaient d'une sortie volontaire de Van Doren pour hériter d'un 2e pc. Stockbroekx, premier sorteur, sortait le danger. A 50 secondes de la pause, Verga exprimait sa frustration en poussant Wegnez. Les esprits s'échauffaient. Les deux joueurs prenaient une verte. A une seconde de la fin, un long flick de De Kerpel amenait un 5e pc pour les Belges. Dockier était dans le cercle à la réception et Verga n'était pas à 5 m. Luypaert réalisait le break d'un sleep en l'air côté stick (2-0).

Au fil des minutes, les Red Lions étaient montés en puissance au point d'avoir 15 entrées dans le cercle contre 4 et 10 tirs contre 3 après 30 minutes de match.

La deuxième mi temps reprenait avec un 5e pc des Belges sur un nouveau kick de de Mol après 100 secondes. Le sleep de Luypaert était dévié. Moins de 45 secondes plus tard, le 6e pc belge était accordé pour un kick de Baart. Boon le sleepait côté gant (3-0). Les Belges contrôlaient tranquillement la rencontre durant un 3e quart temps où Vanasch était spectateur à distance. A la 43e minute, Vanasch touchait enfin la balle. Luypaert la sortait volontairement et offrait un pc cadeau aux Oranjes. Vanasch repoussait le sleep de van Ass. Le 8e pc belge (un sleep de Luypaert) était bloqué à 1 seconde de la mini pause.

Le dernier quart commençait par un tir cadré de Stockbroekx. A la 49e minute, le 4e pc oranjes était accordé pour un jeu dangereux. Verga la déviait dans le but, mais l'arbitre demandait la video pour s'assurer que la balle était sortie. Elle n'était pas sortie et le but était annulé très justement. Un tir en revers de Keusters filait vers Dockier qui ne pouvait la dévier. La fin de match était calme avec un 9e pc que Luypaert ne marquait pas. Sur la phase, Keusters provoquait un stroke car son stick avait été bloqué. Le stroke était provoqué par de Mol et raté par Luypaert. Le 10e pc était provoqué par van Aubel à la 53e minute. De Kerpel l'envoyait sur van der Ven. Les Pays-Bas, pour un kick de Van Doren, jouaient leur 5e pc à la 55e minute. Vanasch la déviait.

FICHE DU MATCH:

Belgique – Pays-Bas 3-0

Belgique : Gucassoff; Van Doren, Boccard, Stockbroekx, Luypaert ; Thiery, Wegnez, Dohmen ; van Aubel, Briels, Keusters ; Puis Boon, Dockier, Charlier, De Sloover, De Kerpel, Kina

Pays-Bas : van der Ven ; Algera, Bakker, van Ass, Schuurman, Baart, Kemperman, Havenga, Kellerman, de Mol, Brinkman, Puis Balk, Verga, van Dam, Pruijser, Wortelboer.

Les arbitres : MM. J. Shaikh et D. Barstow

Cartes vertes : 35e Verga, 35e Wegnez

Les buts : 19e Luypaert sur pc (1-0), 30e Luypaert sur pc (2-0), 32e Boon sur pc (3-0)