Hockey

Les Red Lions ont battu l'Espagne (1-0) et terminent à la cinquième place de la finale de la World League.

Belgique - Espagne 1-0

Après leur défaite en quart de finale face à l'Inde (3-3, 2-3 aux shoot-out), les Belges se devaient de réagir et de finir leur tournoi d'une belle manière. Dans une rencontre plus difficile que le Belgique-Espagne en phase de poule (victoire 5-0 des Belges), les Red Lions ont réussi à écarter l'Espagne (1-0) et finissent donc à la 5ème place du tournoi.

La première occasion était pourtant espagnole quand Salles s'infiltrait sur le côté droit de la défense belge mais son tir passait à côté de la cage de Vincent Vanasch.  Le premier but tombait rapidement, et du côté des Red Lions : après un beau travail de Nicolas De Kerpel, Sébastien Dockier seul au bord de cercle crucifiait le gardien espagnol (4e, 1-0). La Belgique imposait le rythme de la rencontre alors que les Espagnols enchainaient les erreurs techniques. Le premier pc de la partie était pourtant espagnol, à la 10e minute mais Loïck Luypaert veillait au grain et dégageait son camp. En fin de premier quart-temps, l'Espagne se montrait encore dangereuse mais Iglesias n'arrivait pas à cadrer son tir.

Lors du deuxième quart-temps, la sélection espagnole recevait un deuxième pc mais Vincent Vanasch faisait le nécessaire pour garder ses filets inviolés. Quelques minutes plus tard, Antoine Kina avait la possibilité de doubler l'avance des Belges, mais le joueur de la Gantoise ne gagnait pas son duel avec le gardien adverse. La première mi-temps se finissait sans véritables occasions franches d'un côté comme de l'autre : la Belgique gérait son avance alors que l'Espagne ne parvenait pas à trouver la faille.

Au retour des vestiaires, Dorian Thiéry pouvait rapidement mettre son équipe à l'abri, après une passe de Charlier, mais son tir était stoppé par le gardien Cortes. Malgré cette opportunité belge, l'Espagne continuait à mettre la défense belge sous pression et se rapprochait de plus en plus de l'égalisation. Heureusement pour les Belges, Vincent Vanasch sauvait les meubles par trois fois dans ce troisième quart-temps.

Dans le dernier quart, l'Espagne passait encore tout proche de l'égalisation sur un centre venu vers la gauche mais il manquait quelques centimètres à Pau Quemada pour remettre les deux équipes à égalité. A la 51eme minute, la Belgique héritait de ses deux premiers pc sans pour autant que Luypaert ne double la mise. Sur le contre, l'Espagne était toujours plus proche d'inscrire un but mais Boccard sauvait son équipe en dégageant la balle sur la ligne. La Belgique reculait et souffrait sans pour autant craquer. Les hommes de McLeod tenaient le coup et jouaient en contre-attaque sans se montrer réellement dangereux pour autant. L'Espagne tentait le tout pour le tout en fin de rencontre en enlevant son gardien et en jouant avec onze joueurs de champ, mais sans succès. La Belgique finissait son tournoi sur une belle note.


Belgique : Vanasch ; Van Doren, Boccard, Stockbroekx, Luypaert ; Thiery, Wegnez, Dohmen, ; van Aubel, Briels, Keusters ; Puis Boon, Kina, De Kerpel, Charlier, Dockier, De Sloover

Espagne : Cortes ; Enrique, Romeu, Santana, Delas, Iglesias, Garcia, Salles, Gonzalez, Quemada, Serrahima, Puis Bolto, Sanchez, Mir, Arana, de Frutos, Perellon

Les arbitres : MM. B. De Young et J. Shaikh

Cartes vertes : 28e Charlier, 37e Arana

Les buts : 4e Dockier (1-0)