Hockey

Le leader est battu et les autres équipes du top 4 forcées au nul !

Ce dimanche n’aura enregistré que des surprises, confirmant la vitalité des équipes moins bien classées. A commencer par l’Antwerp qui a longtemps tenu le Braxgata en échec avant de lui planter le but de la victoire en toute fin de rencontre par sa Chilienne Urroz. Si pour le Braxgata, ce revers n’a pas beaucoup d’importance, pour l’Antwerp par contre, ces trois points lui permettent de dépasser deux équipes et de s’installer à la troisième place du classement.

A commencer par Louvain qui avait en principe la tâche facile en recevant l’avant-dernier Bruges. Chardome attendait le début de la seconde période pour porter les Louvanistes au commandement. Bruges égalisait sur pc d’Evans un quart d’heure avant la fin. Chardome signait son doublé à 6 minutes du terme ; insuffisant car dans un dernier coup de rein, Bruges arrachait un point mérité à la 69e minute sur un pc de Laurito. Avec 4 petits points et à 7 points du Pingouin, Bruges n’est pas encore résigné et attend avec impatience sa visite à Nivelles samedi prochain.

Ce fut ensuite au Waterloo Ducks d’abandonner deux points face au Dragons. Les deux équipes étaient déforcées par des absences sur blessure et (moins brillant) pour des vacances de ski. Les Waterlootoises signaient une belle première mi-temps, avec un but à la 12e minute : un « une-deux » entre Gose et Ronquetti, la dernière signant un bijou subtilement placé au-dessus de la gardienne du Dragons Vandam. Cette dernière allait contrer des essais de Sinia et Stappaerts pour limiter la casse. Le début de la seconde période voyait Patriarche prendre de vitesse une défense locale inattentive, l’attaquante Brasschaatoise débordant D’Hooghe avant d’égaliser. Les deux équipes obtenaient des pc qu’elles ne concrétisaient pas. Le denier rush local ne donnait rien et le Dragons arrachait un point mérité. Le Waterloo Ducks sort du top 4, comptant une victoire de moins que Louvain.

L’Herakles a fait une excellente affaire en arrachant la victoire face au Victory. Si Contardi avait ouvert la marque, Fremaux renversait la vapeur. Le retour des Néo-zélandaises a fait du bien aux Lierroises. Avec 15 points, l’Herakles a fait le trou avec le bas du classement.