Hockey

Après sa victoire 1-2 au match aller, la Gantoise pouvait se contenter de laisser venir l’Antwerp. Pas du tout dans la mentalité de cette équipe qui de plus pouvait compter sur une Antwerp toujours présente dans les grands rendez-vous.

Le début de la rencontre était nettement à l’avantage de la Gantoise qui se concentrait dans la moitié du terrain anversois. Seule une attaque anversoise viendra sérieusement rappeler la dangerosité des attaquantes anversoises avec ce tir de Delforge contré par De Ryck à la 8e minute. Une certaine fébrilité habitait quelques joueuses gantoises, ce qui donnait des facilités de blocage à la défense adverse. A la 12e la Gantoise obtenait son premier pc, tiré à côté. A la 17e, deuxième pc et phase confuse, le flat de Vanden Borre est repoussé puis repris en hauteur par De Naeyer. Mlle Vandenbosch siffle tout d’abord ‘dégager’ puis après consultation avec Mlle Martin-Schmetz, accordait le but (1-0) : la balle propulsée par De Naeyer était bien un second tir et donc valable. Le premier quart se terminait donc par un coup de théâtre alors que la rencontre avait été jusque-là peut efficace en attaque.

La reprise allait voir l’Antwerp enfin sortir de sa moitié de terrain avec un premier gros avertissement à la 20e minute : Van Regemortel envoyait son flat sur le piquet du but. A la 21e, le nouveau tir de l’arrière anversoise passait entre les sabots de De Ryck (1-1). L’Antwerp venait d’équilibrer la rencontre et cela allait encore durer 40 minutes. En effet, la nervosité contenue des joueuses allait se remarquer de plus en plus tout au long des phases de jeu. Beaucoup de contrôles furent approximatifs sur un terrain qui ne supporte pas la moindre erreur. A la 25e, Urroz effectuait une superbe descente ; elle cédait la balle à Pairon qui allumait le gant de la gardienne gantoise. A lqa 28e, Chamberlain tirait au-dessus. A la 29e, Parker envoyait sa balle devant le but. A la 32e, un pc gantois était tiré trop haut. La fin de la première mi-temps se terminait dans une certaine confusion.

La reprise voyait une première grosse occasion pour Lanckneus oubliée dans le cercle, mais sa balle était chipée in extremis par Van Regemortel. A la 39e, De Naeyer, bien placée, ratait sa reprise. A la 45e, une balle passait devant Picard et personne ne peut la reprendre. A la 46e, la Gantoise croyait au but, mais le pc était dévié dans le but par le pied de Gerniers. A la 52e, Lanckneus tirait à nouveau sur Picard. Les occasions e multipliaient mais sans but. Le dernier quart allait être tout à l’avantage de l’Antwerp qui devait à tout prix marquer pour égaliser au décompte des deux rencontres. Avec seulement une petite alerte devant Picard qui repoussait une balle déviée par Chamberlain, la Gantoise devait subir le match. A la 56e, M. Struijk tirait au-dessus. A la 60e, l’Antwerp obtenait deux pc, le second tiré à côté. A la 66e, nouveau pc pour l’Antwerp et à nouveau bonne défense gantoise. A trois minutes du terme, Sofie Gierts faisait descendre sa gardienne, mais rien n’y fit. Et ce fut même les joueuses de Kevan De Martinis qui se montrèrent les plus pressantes.

La Gantoise ira en finale grâce à sa victoire en déplacement à l’Antwerp. Ce dernier n’aura pas pourtant pas démérité.


Antwerp : Picard, C. Struijk, Van Regemortel, Wisniewska, M Struijk, Aerts, Delforge, Pairon, Urroz, Parker, L. Struijk puis C. Stuynen, Van Haren, B Stuynen, Van Strydonck et Groen.

Gantoise : De Ryck, S. Vanden Borre, A. S. Vanden Borre, Vermeersch, Lanckneus, Bègue, Gerniers, Rogeau, Chamberlain, De Naeyer, Keij puis Beernaert, Esquelin, Vander Gracht et Sergant.

Arbitres : Mlle C. Martin-Schmetz et A. Vandenbosch

Carte jaune : 39e A.S. Vanden Borre

Les buts : 17e De Naeyer sur pc (1-0), 21e Van Regemortel sur pc (1-1)