Hockey

Le Racing a fait d’emblée connaître ses ambitions en prenant le meilleur sur le Léopold au terme d’une rencontre de très haut niveau, où les deux équipes ont montré de très belles choses.

Monté de Nationale 1 et sérieusement renforcé, le Racing a très mal débuté sa rencontre, tétanisé par le stress d’un premier contact avec la division Honneur. Sans A. Muschs (qui part à l’étranger) et Kicq légèrement blessée. A la première minute, Ballenghien interceptait une balle mal dégagée de Di Bernardo et fonçait vers le but : son revers bondissant trompait Buckley (1-0). Le Racing réagissait mais un peu trop légèrement, à l’image de cette longue balle que Lopez ne pouvait qu’effleurer. A la 14e minute, Jordan envoyait un joli revers qui était repoussé fautivement : le sleep de Johansen, une des solutions pc du Léo, était contré. A la 16e minute, Stefani était contrée fautivement par la défense du Léo : un double pc était contré, el dernier en long. Sur la mise en jeu de ce corner, l’arbitre Vanden Eede sifflait pc pour non-respect des 5 mètres. Le flat de Meulemans était dévié astucieusement par Rasir dans les filets de Grignard (1-1).

Après un premier quart plutôt à l’avantage du Léopold, le Racing prenait les commandes de la rencontre avec de belles attaques de Rasir, Lopez et de Boon, cette dernière envoyant un retourné subit à la 24e, juste à côté. Le jeu se déplaçait d’un côté à l’autre, avec une belle action des sœurs Vilain qui trouvait Buckley sur leur chemin : la gardienne irlandaise allait s’illustrer de belle manière et le Racing lui doit certainement de ne pas encaisser plus de balles. A la 27e, Englebert, une autre pépite du Racing, entamait une descente de 50 mètres qu’elle terminait par un tir… à côté du but. Le Racing obtenait deux pc supplémentaires, contrés. Sur une mauvaise relance à la 32e, Letor interceptait et tirait à côté. L’avantage de la première mi-temps était à mettre au compte des visiteuses.

Le Racing obtenait un nouveau pc à la 39e malgré une bonne sortie de Grignard. A la 40e, le Léopold obtenait un triple pc pour une grosse faute sur Singh : Buckley s’illustrait à nouveau. A la 47, une nouvelle interception profitait à Lambeau qui se montrait dangereuse. A la 48e, nouveau pc pour le Léo : le revers de Ballenghien aboutit trop haut. Sur la relance, le Racing obtenait un pc : Raes tirait à l’ancienne et Rasir déviait dans le haut des filets (1-2). La rencontre devenait un peu nerveuse et les arbitres distribuaient les cartes vertes.

Le dernier quart allait voir le Léo se lancer à l’attaque, avec un centre de L. Vilain pas exploité. Mais le pressing local ne durait pas et le Racing obtenait un pc par Schreiner, pas exploité. Le Léo allait obtenir un pc à la 64e mais contré. La majeure partie des dix dernières minutes était au bénéfice du Racing. Seule une superbe descente de Ballenghien à la 68e terminait au-dessus alors que Thiéry avait retiré sa gardienne pour créer le surnombre.

Poule A

Dragons-Gantoise 0-1

Rencontre très intense à Brasschaat où le Dragons a été battu 0-1 avec un but de Guinea à la 36e minute.

Victory-Waterloo Ducks 1-3

Le Victory ouvrait le score à la 45e minute via Winthagen. La surprise ne durait pas longtemps et les championnes de Belgique renversaient la vapeur : Stappaerts (47e) et Limauge (51e) mettaient les choses au point. Après un stroke raté du Wat’, Gose rajoutant un but à la 61e minute.

White Star-Namur 3-1

Le White a remporté sa première rencontre face au montant de Namur. Oviedo ouvrait le score à la 24e minute. Après l’égalisation à la 28e minute de Henry, C. Boey convertissait un pc à la 45e puis Ponthieu donnait son allure finale au score à la 67e minute.

Poule B

Wellington-Louvain 3-4

Rencontre riche en buts à Uccle ou le Wellington recevait Louvain. De Cocker ouvrait le score pour les Universitaires à la 9e minute. Le Well allait renverser la vapeur et mener 3-1 avec des buts de Draps, Glasby et Karringten. Norlander allait signer un triplé qui donnait la victoire à Louvain avec deux pc aux 49e et 67e et un dernier but juste avant le coup de sifflet final.

Antwerp –Braxgata 0-1

Le sommet du jour entre l’Antwerp et la Braxgata a accouché d’une victoire sur le plus petit score, un but de Meyvis à la 50e minute.