Hockey

Le championnat vient à peine de dicter le nom de son champion que le mercato reprend ses droits. Depuis des mois, les noms circulent. Certains clubs ont dû officialiser des transferts avant même la fin de leur dernier match. A l'exception de l'Herakles qui jouera l'EHL à la fin du mois, les 11 autres clubs de DH ont remisé leur stick au placard. Certains ont sorti leur plus beau stylo pour parapher un nouveau contrat.

Si le Dragons annoncera cette semaine le nom de ses 3-4 nouveaux transferts, le Watducks attend encore un peu pour officialiser le nom de son nouvel attaquant. Le Racing, aussi, ne restera pas inactif. Romain Delavignette vient d'être officialisé. Parmi les équipes qualifiées pour le play off, le Léopold était le club le plus stable. Aucun joueur n'était annoncé sur le départ. En revanche, le matricule ucclois espérait une arrivée de poids, Max Plennevaux. Il n'en sera rien. L'attaquant prolifique quitte l'Espagne, mais il ne viendra pas en Belgique. Il est plus que probable qu'il atterrisse aux Pays-Bas, à HGC, un club du subtop en Hoofdklasse qui a achevé sa campagne à la 7e place (avec 8 victoires contre 12 défaites) derrière Den Bosch. Il y jouera notamment au côté de Floris van der Linden, mi-Belge, mi-Néerlandais, ancien de la Gantoise.

Max Plennevaux jouera surtout au côté d'un autre Red Lion qui vient, également, de signer un contrat avec la Hoofdklasse : Tanguy Cosyns, lui aussi sur le point de signer ! L'attaquant de poche aussi véloce que petit a finalement choisi de quitter le navire molenbeekois pour rejoindre HGC, qui ne cache pas ses ambitions. Paul van Ass devient le nouvel entraîneur. HGC avait comme sleeper Tristan Algera qui file à Rotterdam. Il sera donc remplacé par les deux sleepers belges.

Max Plennevaux recevra le feu vert pour retrouver le noyau élargi des Red Lions. Il n'entre pas en lice pour le Champions Trophy, mais il sera sélectionnable pour la Coupe du monde. 

Il a vécu au Daring de belles années avec notamment une 4e place en EHL en 2015, mais le Daring souffrait un peu plus depuis deux ans. Cette année, le club bruxellois avait même été inquiété par la relégation. Tanguy Cosyns avait été privé de tout le premier tour à cause d'une blessure. Lors du 2e tour, il n'avait pas réussi à briser la spirale négative. Ce départ est une tuile de taille pour le nouveau président Ryan Deuvaert qui est en pleine reconstruction d'une équipe.

Tanguy Cosyns était également responsable des dames. Il devra être remplacé.

L'exode belge se poursuit donc. Arthur Van Doren (Bloemendaal), Loic Van Doren (Den Bosch), Manu Stockbroekx (Bloemendaal), Thomas Briels (Oranje Rood), Sebastien Dockier (Den Bosch) seront rejoints par Max Plennevaux et Tanguy Cosyns.