Hockey

Dragons-Orée 2-3


Si cet affrontement avait eu lieu en début de saison passée, on aurait pu relativement facilement parier sur une victoire du Dragons. Sauf que cette année, la donne a changé. Les Anversois entament un nouveau cycle suite aux nombreux départs de l’été tandis que les Bruxellois ont réalisé une excellente préparation, restant invaincus en amical. La rencontre s’annonçait donc indécise et plutôt intéressante à suivre.

Les 22 acteurs allaient rapidement confirmer cela. Dès la 3e minute de jeu, Thieffry devait s’interposer pour garder ses cages inviolées. Les dix premières minutes étaient équilibrées même si le Dragons s’était offert les plus belles offensives. A la 10e, l’Orée s’offrait le premier pc de la partie. Le rebond était mis au fond par Callioni mais l’arbitre avait sifflé juste avant. Sur la tentative suivante, Van Aubel sauvait à même la ligne. L’Orée faisait de même sur le sleep d’O’Donoghue deux minutes plus tard. Juste avant la fin du premier quart, Luyten débordait et trouvait l’ouverture entre le poteau et la guêtre du gardien (1-0). Le timing de ce but était parfait.

L’Orée entamait parfaitement le deuxième acte avec une action franche de Simar. Walter sortait à sa rencontre pour conserver le 1-0. Les Woluwéens se montraient plutôt inspirés en reconversion offensive, ce qui avait le don de perturber la défense locale. Les troupes de Crauwels étaient récompensées à la 23e lorsqu’elles égalisaient sur pc via Domene (1-1). Le Dragons ripostait à cinq minutes de la pause en provoquant le pc. Thieffry repoussait l’envoi d’O’Donoghue du gant. L’Irlandais était d’ailleurs tout près de trouver le 2-1 dans la foulée mais son tir revers passait juste au-dessus du but. Lors de l’ultime offensive de la première mi-temps, Simar tirait en revers et sa frappe claquait sur la planche du but (1-2). Le timing du but était à nouveau parfait et pour les Oréens cette fois-ci.

De retour sur le terrain, les Anversois étaient remontés et abordaient la seconde période le couteau entre les dents. Leur press haut leur permettait de récuperer la balle rapidement. A la 37e, Raes était tout près de marquer un superbe but, mais son smash revers passait juste au-dessus. Quelques instants plus tard, il se faisait justice en plaçant au fond pour égaliser (2-2). La domination du Dragons était totale pendant les dix premières minutes du 3e quart. L’Orée parvenait ensuite à sortir la tête de l’eau. Les Woluwéens n’étaient pas loin de se faire prendre en contre mais le tir revers de Bakhuis léchait le montant du but et filait en sortie.

Le dernier acte s’annonçait passionnant et l’Orée avait bien compris qu’il ne fallait pas laisser la possession à son adversaire. A un quart du terme, les Woluwéens obtenaient un pc, non transformé. Alex de Paeuw s’occupait ensuite de dynamiser l’entrejeu et s’en allait provoquer un nouveau pc. La première tentative était repoussée fautivement. La deuxième également. La troisième était la bonne. Personne ne pouvait stopper le sleep de Domene qui offrait l’avance à son équipe (2-3) ! Il ne restait plus que quatre minutes à jouer lorsque le Dragons s’offrait une chance d’égaliser sur pc. Le sleep d’Uher était repoussé du gant ! Les Woluwéens conservaient la balle dans le coin pour gagner du temps. Le Dragons repartait rapidement à l’offensive mais la défense adverse repoussait tout.

On avait quitté l’Orée après un second tour catastrophique. On les retrouve en pleine forme avec une première victoire de prestige face au Dragons !

Dragons : Walter, Uher, Rubens, Noblett, L.Willems, Denayer, O’Donoghue, Bakhuis, Raes, Van Aubel, T.Willems puis Luyten, Lootens, Shimmins.

Orée : Thieffry, Beckers, Lockwood, Ferec, Cole, de Paeuw, Masson, Simar, Callioni, Masso, Domene puis Branicki, Sidler, Solano, Luccacioni et Willocx.

Les arbitres : MM. S. Michielssen et X.Voet.

Carte verte : /

Les buts : 17’ Luyten (1-0), 23’ Domene sur pc (1-1), 34’ Simar (1-2), 37’ Raes (2-2), 63’ Domene sur pc (2-3).