Hockey

Les Lierrois ont marqué deux buts de champ et encaissé deux pc. Merci les nouvelles règles...


L'Herakles a mené à bien sa première mission en EHL. A l'issue d'une excellente prestation collective où ils concédèrent un minimum d'occasions de but, les Lierrois défieront le Polo Barcelone en quarts de finale.

Les Lierrois entamèrent la rencontre en force et après une minute trente, un centre de Sanz fut dévié dans le but par Smith (2-0). Une avance de deux buts donc, suite aux nouvelles règles appliquées en EHL, qui fondit de moitié deux minutes plus tard lorsque les Lierrois concédèrent leur unique pc de la première mi-temps. Le tir d'Oliva, en plein centre, disparut entre Timmermans et Marco Donck pour entrer dans le but (2-1).

Pour le reste, l'Herakles contrôla la rencontre sans véritablement être dangereux. Sanz, un peu trop personnel, envoya un revers à côté du but et un but de Leclef fut refusé par l'arbitre pour balle montante, mais la vidéo décida de revenir au back-stick espagnol qui avait précédé. Le pc ne donna rien.

Le deuxième quart fut encore plus pauvre en faits saillants. Sur un contre, Hottlet partit menacer Calzada qui s'en tira au prix d'une sortie kamikaze... où il toucha tout juste la balle. Et en vue du repos, un joli numéro technique de Keusters lui permit de tirer au but, mais Calzada sortit la balle d'un réflexe.

Encore deux buts en deux minutes

Le jeu ne s'anima pas énormément après le repos, des déviations de Legrand pour l'Herakles et de Mele pour Terrassa échouant à côté du but. Il restait deux minutes lorsqu'un centre de M. Donck aboutit à Hottlet qui prit tout son temps pour ajuster Calzada (4-1). Tout comme lors du premier but, les Herakléens ne conservèrent qu'une partie de leur avance, Oliva répétant exactement le même penalty corner ! (4-2).

Les Lierrois continuèrent à contrôler la rencontre mais à huit minutes de la fin, Haig écopa d'une carte jaune qui allait compliquer leur tâche défensive. Les coeurs lierrois se serrèrent, mais la défense belge tint bon. En désespoir de cause, le coach de Terrassa fit sortir son gardien, mais sans conséquence. L'Herakles est en quarts de finale pour sa première participation !

Herakles : Timmermans, M. Donck, Hens, Haig, Leclef, Creffier, V. Donck, De Kerpel, Sanz, Keusters, Smith, puis Vazquez, Van Stratum, Legrand, Hottlet et Duncan.

Terrassa : Calzado, Torras, J. Malgosa, Peremiquel, Pujal, Bolto, Salles, Oliva, Mele, Cortés, Ibañez, puis D. Malgosa, Julia, Tarres, Morera, Parrilla et De Bruijn.

Arbitres : MM. J. Mejzlik (Tch) et P. van den Assum (Hol).

Cartes vertes : 15e Sanz, 30e V. Donck, 32e Tarres.

Carte jaune : 53e Haig.

Les buts : 2e Smith (2-0); 4e Oliva sur pc (2-1); 43e Hottlet (4-1); 45e Oliva sur pc (4-2).


L'homme du match: Nico De Kerpel

Au four et au moulin, l'international belge a symbolisé la résistance hérakléenne au cours de ce match où les Lierrois ont à peine été en difficulté. Ils ont juste concédé deux pc... exactement identiques.



Ce qu'il faut retenir de la première journée d'EHL

  1. Le bon comportement des clubs belges. L'Herakles s'est qualifié pour les quarts, ce qui est rare pour un débutant. La qualification du Racing était attendue, mais elle s'est faite sans douleur.
  2. A l'applaudimètre, ce sont les supporters de l'Herakles qui ont fait le plus de bruit, même si ceux de Kampong, en soirée, étaient plus nombreux.
  3. Le Polo et Kampong seront les adversaires des clubs Belges en quart de finale.
  4. La règle du but à deux points ne fait pas beaucoup d'adeptes. Mais il faut bien s'en accommoder ! Et ce n'est pas l'Herakles qui s'en plaindra.
  5. Le tenant du titre, Rot-Weiss Cologne, est éliminé d'entrée.