Hockey

Dimanche les tribunes se remplissaient déjà une heure avant le coup d'envoi du match pour la 3e place de l'EHL qui opposait le Dragons et les Anglais de Wimbledon. Les deux équipes présentaient la caractéristique commune d'avoir été balayé lors des demi-finales. Elles devaient donc vite digérer cette grosse déception pour sauver au moins la médaille de bronze ce qui était un minimum pour le Dragons qui vient de fêter son 3e titre en Division Honneur d'affilée. De plus, les Anversois recevaient le Final Four at home.

Sur la composition remise par Jean Willems, il n'y avait pas de surprise. En même temps, son noyau ne le permet pas. Le match démarrait calmement avec un Dragons qui ne posait pas son jeu offensif habituel. Pire, les Anversois ralentissaient le jeu et acceptaient de se retrouver sans la balle. A la 7e minute, Flo van Aubel se retrouvait englué face à 5 Anglais sans que personne ne vienne lui apporter une solution. Etonnant de la part d'une équipe qui a dominé le championat belge. Il fallait attendre la 9e minute pour voir une action digne de ce rang : une déviation de Celis à l'entrée de cercle qui offrait une chance à Thijs qui ne pouvait pas tromper le portier anglais. Arnold voyait vert à la 11e minute pour avoir pousser une balle après une faute sifflée. Dans la foulée, le Dragons provoquait son premier pc qui voyait le sleep d'Alexander Hendrickx faire vibrer les filets (0-1). Le Dragons changeait d'âme. A la 14e minute, un tir de Thys flirtait avec le poteau. Loic Van Doren sortait à la 14e devant Gregg. Le premier quart temps s'achevait avec très peu d'occasions.

Le Dragons n'avait toujours pas décidé d'accélérer le jeu, mais il conservait de mieux en mieux la balle au fil des minutes. A la 19e minute, Ebbers n'aurait jamais dû rater son tir. De loin la plus belle occasion de Wimbledon jusque là. Il était légèrement décentré à l'entrée du cercle, isolé et en léger mouvement. Il tirait dans le tapis. Sur l'action suivante, Arthur Van Doren amenait la balle dans le cercle. Briels la déviait victorieusement (0-2). Cette fois, le Dragons avait enlevé le frein à main. A la 26e minute, les Anglais débordaient sur le flanc gauche, mais L. Van Doren éloignait le danger. Loic Van Doren intervenait encore du pied sur un tir cadré de Mantell. Les dernière minutes de la première mi-temps étaient clairement anglaises, mais sans grand danger.

En deuxième mi-temps ; Rubens était le premier à tirer. C'était cadré. Ensutie, Luyten était proche du tip-in. Briels frôlait juste après le troisième but. Les entrées de cercle se multipliaient. Thys touchait le poteau à la 38e minute. Il n'y avait plus qu'une équipe sur le terrain. Et en plus, le Dragons s'amusait enfin. La domination du Dragons était totale pendant tout ce 3e quart temps jusqu'à cette faute de pied d'Arthur Van Doren à la 42e minute. Le premier pc de Wimbledon partait du stick de Mantell sans la moindre puissance.

Le dernier quart temps ressemblait plus à une formalité car on voyait mal les Anglais déstabiliser une équipe du Dragons bien lancée. Durant le dernier quart temps, Wimbledon jouait logiquement son va-tout. Les Anglais perdaient leur recours à la video à la 48e minute. Un flick d'Hendrickx pour thys qui filait seul au but aurait pu être magnifique si l'attaquant l'avait bien contrôlé. Durant les dernières minutes, le Dragons s'est contenté de contrôler. A 5 minutes de la fin, Arthur Van Doren, qui s'estimait bousculé dans le cercle, demandait lui-même la video. Il était entendu. Le Dragons n'obtenait que son 2e pc. Le sleep d'Hendrickx était dévié par le stick de Bailey. Ce même Bailey sortait à 3 minutes et 48 secondes pour créer le surnombre dans le jeu. Il ne fallait que 11 secondes aux Belges pour marquer le 3e but via Rubens. A 32 secondes de la fin, Roper scelait le score (1-3)

Grâce à ce large succès, il remporte une nouvelle médaille sur la scène européenne. Ils espéraient une autre couleur.


Wimbledon (G-B) – Dragons 1-3

Wimbledon : Bailey ; Friend, Weir, Sloan, Mantell, Ebbers, Roper, llorens, Stewart, McIntyre, Kinder ; Puis Arnold, Woods, Conlon, Ball, Gregg, Tibble.

Dragons : L. Van Doren ; A. Van Doren, Celis, Hendrickx, Van Bockrijck ; Rubens, Denayer, Luyten ; Thijs, Briels, van Aubel, Puis Verheijen, Rombouts, van der Putten, Raes, Stevens

Les arbitres : MM. C. Blasch (All) et J. Mejzlik (Tch)

Carte verte : 11e Arnold

Les buts : 12e Hendrickx sur pc (0-1), 20e Briels (0-2), 57e Rubens (0-3), 60e Roper (1-3)