Hockey

Les Ucclois ont signé un nouveau six sur six ce dimanche pour être désormais tout près de la place de leader, toujours occupée par l’Amicale Anderlecht.

La dernière journée de compétition avant la trêve avait prévu deux chocs entre les quatre membres du Top 4. Le White Star affrontait Namur avant que le Racing et l’Amicale ne s’affrontent deux heures plus tard. L’un des deux duels au sommet s’est rapidement décidé tandis que l’autre a tenu toute ses promesses. Les Everois, toujours privés des frères Dykmans, ont trop perdu d’énergie contre l’arbitrage et n’ont pas fait le poids face à des Namurois bien en jambes. Sobre et serein, Namur a déroulé pour s’imposer 8-2 et ainsi ravir la troisième place du White Star. Il a fallu par contre bien plus de temps pour décider du vainqueur entre l’Amicale Anderlecht et le Racing. Après un chassé-croisé qui a duré jusqu’à quelques secondes du coup de sifflet final, Tom Boon délivrait son équipe en inscrivant un sleep rageur dans la lucarne. Les Ucclois s’imposaient sur le fil (4-3).

Les deux finalistes de la saison passée ont également connu pas mal de difficultés pour venir à bout de leur autre concurrent du jour. Namur ne s’est imposé qu’avec un but d’écart face au Pingouin (3-2) tandis que le Racing a dû passer à la vitesse supérieure en fin de match pour battre le Watducks (6-4). Les deux vaincus des affiches du jour ont logiquement remporté leur seconde rencontre, l’Amicale s’imposant contre le Baudouin (5-4) et le White Star se débarrassant de Louvain (7-3).

Si le Top 4 est largement dessiné, le 4e ayant onze points d’avance sur le 5e, la lutte pour le maintien s’annonce très disputée. Le Watducks et Louvain n’ont pas pris un seul point ce dimanche, au contraire du Pingouin et du Baudouin qui sont venus chercher leur seconde victoire de la saison. Du coup, le classement en est chamboulé. Le Watducks reste accroché à sa cinquième place avec sept points. Le Pingouin, le Baudouin et Louvain suivent dans l’ordre avec tous les trois six points au compteur.