Hockey

L’Antwerp et le Watducks ont disputé une rencontre poussive et sans grande âme.

Il ne fallut pas plus de 32 secondes à Puvrez pour se coucher devant D’Hooghe, la gardienne du Watducks : une longue balle que l’attaquante de l’Antwerp ne pouvait reprendre. Le ton était donné et ce fut le Wat’ que l’on vit à l’attaque du cercle adverse. A la 6e minute, un tir en revers de Vouche était contré par Picard : ce fut la seule phase réellement dangereuse du premier quart-temps.

Il faudra attendre la 19e minute pour voir Urroz descendre tout le terrain et forcer un pc. Paumen le tirait et interpellait directement l’arbitre Mlle Martin-Schmetz qui laissait le jeu se continuer avant de l’interrompre après près de 15 secondes. Aucune décision ne tombait de la part de l’arbitre vidéo et le jeu recommençait par un bon vieux bully. A la éée, L. Struijk envoyait un violent tir que D’Hooghe écartait. A la 23e, Gose obtenait un pc qui était tiré trop haut. A la 25e, nouveau pc pour le Wat’ : Cavenaile l’envoyait dans le coin droit du but mais Picard plongeait et écartait la balle du stick. Sur la remise en touche, la balle traînait le long de la ligne et De Mot seule devant le but envoyait au fond (0-1). Piqué au vif, l’Antwerp repartait à l’attaque, sans succès.

La reprise du jeu débutait par une longue consultation de l’arbitre vidéo pour une faute anversoise dans le cercle. L’interruption durait 2’45’’, avec pour résultat un pc pour le Watducks qu’Urroz bloquait sur la ligne. A la 40e

L’Antwerp obtenait un pc qui était mal bloqué : sur la relance, Gose se trouvait en position pour envoyer un tir victorieux, mais elle se fourvoyait. A la 47e, Van Strydonck perdait la balle et Ronquetti en profitait pour partir : Van Regemortel lui chipait la balle in extremis. A la 51e , nouveau pc pour l’Antwerp : le tir de Paumen était repoussé par D’Hooghe.

Le dernier quart allait être de très moyenne facture. Elle débutait par une nouvelle occasion pour Gose mais son envoi était trop faible. A la 58e, nouveau pc pour l’Antwerp et à nouveau la balle était mal stoppée. Dans la minute suivante, Puvrez se trouvait à un mètre du but mais ne pouvait pousser la balle dans le but. La défense brabançonne allait se trouver dans de grosses difficultés mais finalement s’en sortait bien. A la 61e, le Wat obtenait son dernier pc : il était repoussé et Ronquetti pouvait reprendre la balle mais elle tapait à côté. Les dernières minutes étaient crispantes mais ponctuées de maladresses : le score ne changeait pas et le Watducks remportait la première manche.