Hockey

Les Anderlechtois sont les seuls à totaliser deux victoires alors qu'ils remontent de D2. Le renfort de Fabrice Bourdeaud'hui n'y est certes pas étranger.

La D1 traîne derrière elle, saison après saison, la réputation d'un gigantesque panier à crabes - sans aucune connotation péjorative pour les joueurs bien entendu. C'est surtout vrai en début de championnat quand absolument tout le monde peut battre tout le monde, certaines équipes trouvant plus vite que d'autres leur rythme de croisière les semaines suivantes.

Toujours est-il que la D1 est emmenée pour l'instant par… l'Amicale Anderlecht, seul club à avoir aligné deux victoires. Les joueurs de Neerpede l'ont emporté au finish dans un derby acharné contre le Baudouin, dont ils sont distants d'une jetée de pierre. Les deux gardiens se distinguèrent longtemps mais le Baudouin rata le coche en fin de première période lorsque son capitaine Michael Cela rata un stroke. En deuxième période, les Dilbeekois ratèrent cette fois des pc et se désunirent de plus en plus. Olivier Antoine profita d'un contre rapide pour ouvrir la marque en revers à dix minutes de la fin. Le Baudouin ne trouva pas la réplique et à trois minutes du coup de sifflet final, Maxime Schwilden porta l'estocade (0-2).

Le favori s'ébroue

(...)