Hockey La Global League menace la Division Honneur. Coudron rassure.

Le hockey mondial a toujours eu le courage de se remettre en question. Face à la cacophonie actuelle entre les tours de World League et le Champions Trophy, l’affilié lambda y perdait son latin. "Il était compliqué d’expliquer à un non-initié que les Red Lions jouaient les quarts de finale d’une demi-finale de World League, souffle le président de l’ARBH, Marc Coudron. Certaines éditions étaient qualificatives pour une Coupe du monde ou les Jeux olympiques. D’autres pas."

La Fédération internationale de hockey (FIH) est repartie d’une feuille blanche. De nombreux projets, comme celui s’inspirant du modèle de la Formule 1, sont mort-nés. La FIH a enterré le vieux Champions Trophy et la jeune World League. La mise en terre est programmée pour 2019, soit l’année de la naissance de la Global Home and Away League.

La FIH veut des tribunes pleines

Partant du constat que les tribunes étaient désertes lorsque l’équipe locale ne jouait pas, la FIH s’est attaquée à ce problème. "Un Australie-Inde en Belgique était regardé par 100 personnes alors que le spectacle méritait le détour", poursuit Marc Coudron avant de lever un coin du voile sur un projet qui n’en est qu’à ses balbutiements.