Hockey

Après une prestation plutôt décevante mercredi malgré la victoire, les Red Lions rencontraient à nouveau ce jeudi l’Inde, pour un second match de préparation à l’Euro. Hier, les Belges ont affiché un jeu davantage à la hauteur de leur niveau habituel. Le début de match fut pourtant loin d’être idéal. Il ne fallut d’ailleurs pas attendre plus de quatre minutes pour voir le premier but tomber. Sur un avantage parfaitement jugé par l’arbitre, Qureshi arma une lourde frappe, imparable pour Vanasch, pris à froid. Les Belges évitèrent ensuite le pire dans la minute suivante lorsque, à nouveau Qureshi, dribbla le gardien belge. Seul un superbe retour de Boccard évita le 0-2. Malgré ce faux départ, les belges se reprirent rapidement et parvinrent à recoller au score moins de cinq minutes plus tard sur une déviation subtile d’Amaury Keusters. A la 21e, Luypaert se chargea de mettre les Red Lions aux commandes, en transformant un penalty. En face, Vanasch fut également mis à contribution et sortit plusieurs grands arrêts, notamment sur pc, pour maintenir la Belgique devant. Juste avant la pause, Charlier dans la confusion alourdit le score à 3-1.

Aux retours des vestiaires, les espaces dans la défense indienne se firent à nouveau beaucoup plus rares. Malgré le siège des Belges dans la moitié de terrain indienne, le score n’évolua d’ailleurs plus. Deux victoires belges donc mais qui ne comblent pas vraiment Cédric Charlier. « Nous étions systématiquement dans le mauvais rythme : soit trop lent, soit trop rapide. L’Inde a un jeu très bas et qui se repose beaucoup sur les contres. On est donc à moitié satisfaits. Mais ce genre de matches internationaux sont toujours utiles pour préparer un tournoi », expliquait le troisième buteur belge.

Si le résultat est moyen, les deux rencontres auront été l’occasion de continuer l’intégration des jeunes. Si les sélections de Wegnez, Meurmans et De Sloover se comptent sur les doigts d’une main, leur temps de jeu fut déjà appréciable. « Il n’y pas de hiérarchie et chacun à ses responsabilités. Quand on les voit, on se dit qu’ils sont promis à un bel avenir, surtout quand on sait que certains n’ont pas encore vingt ans », continue l’attaquant du Racing. « L’intégration se fait assez facilement car il n’y a pas de concurrence malsaine », expliquait de son côté le jeune Wegnez, déjà important dans le milieu. La Belgique affrontera dans un dernier match de préparation l’Irlande avant l’Euro qui débutera le 19 aout.

Belgique : Vanasch, De Sloover, Luypaert, Hendrickx, Stockbroekx, Gougnard, Meurmans Denayer, Dockier, Van Aubel, Briels, puis De Kerpel, Boccard, Boon, Charlier, Keusters, L.Van Doren

Inde : Chikte, G. Singh, Khadangbam, M. Singh, Gu Singh, Tirkey, Upadhyay, Sumit, Kumar, Kangujam, R Singh, Qureshi, M Singh, Karkera, Sannuvanda, Sharma, H Singh, Rohidas

Arbitres : S. Michielsen et M. Pontus

Cartes vertes : 12e Wegnez, 49e Meurmans

Carte jaune : 56e De Sloover

Les Buts : 4e Qureshi (0-1), 9e Keusters (1-1), 21e Luypaert sur pc (2-1), 29e Charlier (3-1)