Hockey

Alex Van Linthoudt est un jeune homme occupé. Entre deux entraînements de l’équipe nationale junior (dite aussi les Red Cougars) et des cours de commerce extérieur à l’Ephec où il a coupé son année en deux, il a tout de même trouvé le temps pour une interview.

A 21 ans, le blond attaquant a déjà 6 saisons au compteur dans l’équipe fanion du Daring. Et c’est de loin sa saison la plus réussie : avec les trois buts de plein jeu qu’il a plantés dimanche, il pointe actuellement à la deuxième place du classement des buteurs (8) derrière le Maestro Tom Boon himself. "C’est vrai qu’on ne pouvait pas imaginer mieux comme début de saison" constate-t-il. "Je n’attendais pas un tel rendement si vite avec tous les nouveaux joueurs. Mais la plupart de nos renforts sont internationaux et savent ce qu’ils ont à faire sur le terrain. Et Vitali Kholopov nous a déjà beaucoup apporté au niveau du coaching." La question est évidemment de savoir si l’ARBH lui permettra de continuer à distiller son savoir… "En outre, il y a peu de problèmes d'intégration. Vitali coache en anglais parce que c'est plus simple pour tout le monde, mais notre Autrichien et notre Néo-Zélandais se sont déjà inscrits à des cours de français, et nos latinos comprennent déjà tous cette langue."