Hockey Uccle Sport est descendu au 3e échelon de la hiérarchie belge. Une triste première pour ce club historique. Dossier.

Quatorze fois champion chez les Messieurs, dont 11 consécutives (1975-1985), vingt-deux fois chez les Dames, dont 21 titres consécutifs (1966-1986) : Uccle Sport est le club le plus titré de Belgique après le Léopold. Un véritable monument du hockey belge, et aussi son plus beau porte-drapeau sur la scène européenne, avec trois titres de vice-champion d’Europe en 11 participations. Mais un monument qui, comme l’Acropole d’Athènes, a tendance à se fissurer. A l’issue d’une saison sportivement catastrophique, marquée par deux changements de coach, Uccle Sport est descendu en D2 dimanche dernier, pour la première fois de son histoire.

Le dernier titre d’Uccle remonte à 1987, avec une équipe dont la moyenne d’âge atteignait 33 ans. C’était bien sûr beaucoup trop, car derrière les jeunes avaient perdu patience et une fois que les glorieux vétérans arrêtèrent, il n’y avait plus personne pour les remplacer. Le club végéta pendant deux saisons avant de descendre une première fois. Mais une génération se reconstruisit sur les vestiges de l’équipe première, et aux alentours du changement de siècle, Uccle connut une deuxième période de gloire. Troisième en 2000, finaliste malheureux en 2001 et 2002, le club fut à deux doigts de décrocher un quinzième titre sous la houlette d’Alain Geens.